^

Notre classe

Plus de 100 jours de grève contre la sous-traitance

Holiday Inn : chantage aux négociations, les grévistes continuent le combat !

Ce matin 31 janvier, se tenait un rassemblement devant la préfecture de Nanterre. Une table ronde était prévue avec le préfet au sujet de la grève des salariés du nettoyage de l’hôtel Holiday Inn, en lutte depuis plus de 100 jours.

Cette table ronde survient au lendemain des premières négociations que l’entreprise a accordé après plus de 100 jours de grève. La CGT-HPE et la CNT-SO, les deux syndicats qui soutiennent la grève depuis le début ont dénoncé la tentative d’intimidation de l’entreprise à l’égard des salariés. En effet, la direction de l’Holiday Inn a demandé aux grévistes le départ d’une des salariés en grève, Mirabelle, déléguée CNT-SO, en échange de quelques améliorations très marginales. Cette proposition est bien évidemment inadmissible pour les grévistes qui refusent d’accepter ce chantage.

Ils ont réaffirmé leur volonté de continuer leur combat pour être internalisés et intégrer comme salariés de l’hôtel et non plus du sous-traitant. Dans leur combat, ils ont reçu le soutien d’une délégation de salariés d’Onet-H.Reinier, qui après deux mois de grève, ont réussi à obtenir leur maintien dans la convention collective du rail, une augmentation de leur panier repas, et le paiement d’heures supplémentaires.

crédits photo : (LP/A.D.)




Mots-clés

Holiday Inn   /    Secteur du nettoyage   /    Onet   /    Grève   /    Notre classe