^

Politique

Une annonce via Facebook

« Je lui souhaite beaucoup de courage ». Benalla lâché par son avocat !

A 48h de sa première audition devant des magistrats pour les événements du 1er mai, Alexandre Benalla a été lâché par son avocat Laurent-Franck Lienard. C'est via Facebook que la nouvelle a été annoncée, sans plus de précision.

Crédit photo : Bertrand GUAY / AFP

C’est une nouvelle qui a de quoi surprendre. Laurent-Franck Lienard a annoncé sur Facebook, hier soir, ne plus être en charge de la défense d’Alexandre Benalla pour les faits du 1er mai. Une annonce brève, sans avancer de motif d’explication, et qui interroge alors que le barbouze le plus célèbre de France sera entendu pour la première fois par des magistrats ce 28 septembre.

Me Lienard est pourtant un expert en matière de défense des forces de répression et des cas de violences policières. Après avoir prêté serment en 1992, Me Lienard est aujourd’hui une référence, devenant un avocat emblématique au service de l’ordre, comme le soulignait un article de Paris-Lutte Info publié en août dernier.

Le 25 septembre dernier, suite à la fuite d’une photo montrant Alexandre Benalla pointer un pistolet sur la tempe d’une serveuse pour un selfie, Me Lienard avait montré quelques signes d’agacement face aux révélations incessantes dans le cadre de l’affaire. Est-ce la goûte d’eau qui a fait déborder un vase déjà bien rempli à coup d’accumulation de scandales pour l’avocat ? Impossible à affirmer, mais plausible.

Dans tout les cas, la nouvelle est dure pour Alexandre Benalla, et par ricochet pour Emmanuel Macron. En effet, la perte de Me Lienard n’est rien d’autre que la perte de « l’Homme de la situation », expert numéro 1 en matière de défense des cas de répression contre des manifestants et en matière de scandale d’État. Une nouvelle secousse, une de plus, dans une macronie qui ne cesse, de jour en jour, de s’effriter un peu plus.




Mots-clés

Affaire Benalla   /    Politique