Culture et Sport

Il parait que les cheminots empêchent le bon déroulement de l’Euro…

Ce vendredi. L’Alter-Euro Interpro : la vraie « fête populaire » !

Publié le 14 juin 2016

Rénovation des stades, construction d’hôtels, grand nettoyage, décoration des trains, stands de maquillage dans les stations de métro, « fan zones », consignes de sécurité, aménagement de la circulation, renforcement des contrôles au faciès, expulsions… Cette vaste « fête populaire » qu’est l’Euro de football, débutée le 10 juin dernier, s’est littéralement imposée dans chaque recoin de notre quotidien, pour le meilleur… ou pour le pire.

Mar Martin

Mais l’évènement-vitrine de la bourgeoisie française a vite été rattrapé par la réalité, bien plus sombre ou bien plus belle, de la lutte des classes contre les lois infâmes de ce même patronat. Pour protéger son tournoi des nations, le gouvernement a rapidement tirer les ficelles habiles de sa propagande médiatique anti-grève, ciblant en ligne de mire les cheminots qui seraient un obstacle au bon déroulé de ces 30 jours festifs, et donc en toute logique les ennemis des bons citoyens. La meilleure réponse ? Ce vendredi 17 juin à partir de 14h à La Villette : les cheminots organisent l’Alter-Euro, le Grand Tournoi de football interpro !

L’Euro c’est…cher

Tu n’as pas encore de plan prévu pour le 10 juillet au soir ? Improvise ! Les premiers prix pour assister à la Finale ne dépassent pas les 895€ !… Mais pas d’inquiétude, l’aspect « populaire », il est là, dans ces quelques lignes instructives de metronews : « Avec la volonté de ne pas revivre les ambiances parfois trop sages dans les stades de la Coupe du monde 1998 organisés en France (où entre les places réservées aux sponsors et des tarifs à la hausse, les tribunes n’étaient pas toujours garnies de "vrais fans de foot"), la FFF a décidé de pratiquer une politique tarifaire raisonnable (à partir de 25€, NDR). » Ben oui, les bourges, ils sont sages, et les pauvres, ils foutent le zbeul.

L’Alter-Euro c’est…riche en humanité !

Ben oui, c’est le seul but qui en vaille la peine, bien loin de leurs recherche infinie de profits : camarades de grève insultés par leur direction et le gouvernement, c’est l’occasion de partager ensemble un grand moment de convivialité, et de renforcer les liens ! Les équipes de lutte donneront le meilleurs de chacune d’elle pour la seule victoire qui puisse être : le partage d’un loisir entièrement free, juste pour le plaisir !

L’Euro c’est…une manière bien réglée d’être « supporter »

Sur les petits papiers diffusés, on peut lire les consignes suivantes : « 1) Adopter un comportement respectueux des consignes délivrées par les forces de l’ordre, agents de sécurité ou organisateurs, 2) Eviter les attroupements et se soumettre aux procédures de contrôles à proximités et aux entrées des stades et des « fan zones », 3) Ne pas tenir de propos politiques, idéologiques, injurieux, racistes ou xénophobes (le sexisme c’est pas grave, vous serez excusés par votre dose d’alcoolémie, NDR) et 4) Ne pas gêner la circulation et limiter les nuisances notamment sonores, afin de préserver la tranquillité des riverains. » On se résume, il faut donc respecter mêmes les robocops qui nous gazent, nous matraquent et tentent de casser nos grèves, accepter les contrôles forcément bien ciblés, se censurer, et en pas trop faire la fête… Ca donne envie !

L’Alter-Euro c’est…la libre expression de chacun !
« Venez nombreux pour porter haut vos couleurs de travailleurs. Allez les Bleus de travail !!! » Des équipes mais une seule classe, sans contrôle de faciès, de niveau sonore ou d’idéologie, dans le respect de tous bien sûr !

L’Euro c’est…l’exclusion.

A Saint-Denis, c’est tout le quartier de la Porte de Paris qui a été transformé en grand zone d’accueil des supporters. pour ce mois éphémère, les immeubles à bas loyers ont été remplacés par des hôtels et restaurants globalement inaccessibles pour les habitants, les habitants de la rue du Corbillon, délogés en novembre dernier suite à l’assaut du Raid, ont été délogés des hôtels où ils avaient été placés (pour les plus chanceux) pour libérer la place pour les supporters, et les « fan zones » puent tellement les grosses couilles alcoolisées et les « RATP sûreté » gazeuse à la main qu’on préfère s’en éloigner… La fête c’est pour tous… sauf les riverains !

L’Alter-Euro c’est…un grand moment familial !
Sur l’herbe fraiche de La Villette, il y en a pour ceux qui aiment courir derrière une balle, ceux qui préfère l’incontournable « HK-merguez », les autres qui se la coulent douce au soleil, ou encore ceux qui aiment les trois ! Le tout avec ou sans loupiots.

Bref. L’Euro c’est… le tournoi des profits
Pour ceux qui s’engraissent et nous veulent toujours plus rentables, et leur vitrine contre leurs concurrents étrangers.

L’Alter-Euro c’est… la meilleure réponse des grévistes qui se battent pour notre avenir à tous, et pour tous « les foot dehors ! »

Rendez-vous nombreux, seuls, entre collègues, amis ou en famille à partir de 14h au parc de La Villette, prairie de la Géode, métro 7 Porte de La Villette.

Evenement Facebook https://www.facebook.com/events/250983928612654/