^

Politique

Vote à l’unanimité du Bureau National

L’état-major du PS instrumentalise l’affaire du tweet et exclut Gérard Filoche

Réuni ce mardi 21 novembre, le bureau national du Parti Socialiste a voté à l’unanimité pour l’exclusion de Gérard Filoche.

Gérard Filoche « ne peut plus ni s’exprimer au nom du PS ni être membre de nos instances », a annoncé Rachid Temal, coordinateur du PS. Une déclaration qui fait suite aux propos de David Assouline, secrétaire national du parti, qui a officialisé ce mardi soir l’exclusion de Gérard Filoche.

Il est indéniable que Gérard Filoche n’est pas antisémite. Son parcours militant et politique ne laisse aucun doute sur le sujet. Et le montage photo que Filoche a publié sur Twitter, puis supprimé avec excuses 45 minutes plus tard, est certes issu de la « fachosphère », mais ne peut en aucun cas jeter un doute sur le sujet.

Pour sur, la décision rapide et unanime du bureau national du Parti Socialiste, à la suite d’une procédure ouverte par le parquet de Paris, témoigne d’une volonté de « saisir la balle au bond » et d’exclure la principale figure de l’aile gauche du parti.

Ça me choque parce que c’est voté à l’unanimité. Je ferai une saisine de la commission des conflits […] C’est une décision très négative, ça va affaiblir le PS car ça repose sur un mensonge 

Gérard Filoche, suite à son exclusion du PS, sur France Info

Embourbé dans une crise profonde, le Parti Socialiste poursuit sa désagrégation, et la politique de son aile droite, aujourd’hui en majorité, tend de plus en plus à la liquidation de l’appareil pour céder aux sirènes entraînantes du macronisme. À quelques mois du congrès du désormais ex-pilier de gauche du bipartisme français, l’occasion était sans doute trop belle pour écarter l’encombrant personnage Filoche.

Crédits photo : ERIC CABANIS / AFP




Mots-clés

Gérard Filoche   /    PS   /    Politique