^

Politique

Mouvement citoyen ?

L’extrême-droite et maintenant les flics : la réaction s’empare du 17 novembre

Le 17 novembre, date de mobilisation et d'appel au blocage des routes contre l’augmentation du gaz et de l’essence avait été appelé initialement comme un mouvement « citoyen », se délimitant de toute appartenance politique et syndicale. Un « apolitisme » dont s’est emparé l’extrême-droite et maintenant un syndicat de flics.

Le deuxième syndicat de police, Unité SGP Police-FO a livré ce mercredi sa volonté de participer au mouvement du 17 novembre en proposant une journée « zéro PV ». Mettant en avant le fait que cette journée soit placée sous le signe – trompeur – de l’apolitisme, Yves Lefebvre, à la tête du syndicat, a dés lors déclaré qu’ils ne pouvaient pas « laisser passer un tel mouvement, qui est citoyen au départ ».

Si ce mouvement est né d’un sentiment plus que légitime face au coût de la vie et à la baisse du pouvoir d’achat, il a été très rapidement récupéré par l’extrême-droite. Aujourd’hui ce sont aussi des policiers qui souhaitent se joindre au mouvement qui, contrairement à ce que communique l’Unité SPG, sont loin d’être « Avant tout des citoyens ».

Ce que la popularité du 17 novembre révèle c’est bien la grogne qui se fait de plus en plus forte face à la précarité croissante de pans de notre classe. Mais quelle réponse face à ça ? La lutte contre la hausse des prix des carburants, c’est avant tout celle pour l’augmentation générale des salaires et des pensions, une lutte de notre camp social, et non pas de tous les populistes réactionnaires, et autre patronat du transport routier. La participation de policiers montre le caractère plus qu’ambiguë du 17 novembre tel qu’il est aujourd’hui appelé, et ce que couvre cet « apolitisme ».

Car la police, quand il s’agit véritablement des luttes de notre classe, montre son vrai visage, qui par delà de tout « citoyennisme » est celui de la répression des mouvements sociaux pour maintenir l’ordre établi par ce gouvernement des riches.




Mots-clés

Extrême-droite   /    Politique