^

Notre classe

Mépris de classe

L’infantilisante et stigmatisante infographie de la « journée type » du chômeur de Pôle Emploi

Mise en ligne par Bob Emploi, agence associative partenaire de Pôle Emploi, et relayée par l’agence de Compiègne Margny, l’infographie de la « journée type » du chômeur est un condensé de mépris de classe.

La mise en ligne de l’infographie « la journée type d’un demandeur d’emploi efficace » n’aura pas manqué de scandaliser, à juste titre. Lancée par l’agence associative Bob Emploi, partenaire de Pôle Emploi qui par le biais de l’agence de Compiègne Margny a relayé l’infographie, la fiche est on ne peut plus insultante.

Les chômeurs, ces êtres à qui il faut tout apprendre, sont invités à ne pas se lever trop tard, à se laver, à ne pas oublier de manger (quand on a de quoi remplir le frigo) ou bien encore à ne pas s’isoler, et donc à se socialiser à partir de 17h30. Une fiche on ne peut plus infantilisante donc, qui présuppose que les demandeurs d’emploi sont avant tout des assistés à qui il faut tout dire. Un condensé de mépris de classe qui en dit long de la vision qu’ont le patronat et l’État de ce qu’eux-même appellent, et ce n’est pas moins cocasse : les « inactifs ».

Face au taulé provoqué, l’infographie a disparu des réseaux sociaux de Bob Emploi et du Pôle Emploi de Compiègne Margny, qui a diffusé un morne et très court communiqué d’excuse pour avoir relayé ce document stigmatisant. Un « fait divers » lourd de sens, qui véhicule l’idée de « profiteurs » qu’il convient d’éduquer, tandis que le gouvernement accompagne et facilite les plans de licenciements à échelle de masse.




Mots-clés

mépris de classe   /    Chômage   /    Notre classe