^

Notre classe

Exploitation

La Poste. La filiale « Chronopost » livrera des colis le dimanche

La direction de La Poste a pris la décision de livrer les colis le dimanche par le biais de sa filiale « Chronopost » pour répondre à la concurrence dans le E-commerce qui se développe grandement depuis déjà quelques années.

Crédits MYCHELE DANIAU/AFP

Depuis déjà quelques années la Poste a vu s’opérer, au gré des gouvernements successifs, un tournant concernant la privatisation de l’entreprise. Les conditions de travail s’en sont vues considérablement dégradées, avec une accélération permise par la loi Macron et la première loi travail (loi El Khomri).

Derrière cette nouvelle offre, c’est surtout un bouleversement du point de vue sociétal, l’entreprise étant un service public à l’origine, mais surtout le fait de faire travailler des salariés le dimanche qui est historiquement un jour chômé pour une grande partie des travailleurs. Même si la Poste essaye de nous convaincre que cela visera une partie seulement des colis qui correspondent aux achats fait auprès des professionnels et des commerçants par les particuliers, cela reste tout de même un changement brutal dans l’organisation du travail. De plus les livraisons seront confiées à des entreprises sous-traitantes, d’ores et déjà coutumières des contrats précaires et dont les employés n’ont plus aucune protection minimum.

Alors que rares sont les entreprises qui livrent le dimanche, la Poste souhaite concurrencer les entreprises privées en ouvrant le travail durant le repos dominical et répondre soi-disant à l’évolution grandissante de la vente par internet et des achats en catalogue qui permettent une livraison à domicile. En phase de test avec le site de commerce en ligne C-discount depuis déjà un an, cette ouverture des livraisons le dimanche accélérera le travail généralisé pour le dernier jour de la semaine car tous les commerçants et grandes entreprises spécialisés dans le « E-commerce » s’aligneront pour faire croître leurs chiffres d’affaires.

Tous les travailleurs dans la vente ou le commerce seront plus ou moins touchés par ce nouveau service proposé par la Poste et avec les nouvelles lois travail, ils n’auront d’autre choix que d’accepter ces nouvelles conditions. De plus avec le démantèlement du code du travail, les heures travaillées le dimanche sont moins rémunérées qu’auparavant. Ainsi le dimanche ne sera plus une opportunité pour tous les travailleurs de se reposer, voir sa famille, profiter d’un jour sans travail mais il deviendra un jour comme les autres et rémunéré, à terme, au même niveau que les autres jours.Dans l’entreprise Bricorama, les travailleurs avaient déjà été victimes d’une politique similaire de la part de la direction qui, grâce aux nouvelles lois Macron et El Khomri, avait eu la possibilité de proposer des termes de contrat de travail moins avantageux qu’auparavant, faisant perdre beaucoup aux salariés qui avaient vu leurs salaires réduits presque au même niveau que la paye des autres jours.




Mots-clés

Loi travail 2   /    loi travail   /    La Poste   /    Notre classe