Notre classe

Les poubelles en otage

Incinérateur de Saint-Ouen (93). La lutte continue !

Publié le 6 juin 2016

Sofia Brik

En visite sur place aujourd’hui à 14h nous avons rencontré une dizaine de militants syndicaux de l’union locale, installés à l’entrée de l’usine. En attente de l’AG des travailleurs qui doit se tenir mardi matin, la solidarité s’organise pour maintenir le blocage du site.

Les militants présents depuis tôt ce matin bloquent l’accès aux camions bennes qui déversent habituellement à Saint-Ouen les ordures des 15ème et 17ème arrondissements parisiens.
Le blocage oblige les camions à se déplacer pour vider vers les usines de Romainville ou Chartres. A Romainville de longues files d’attente se forment puisque les TIRU d’Ivry et d’Issy sont bloquées depuis jeudi, suite au vote des travailleurs. Ce temps d’attente ralentit considérablement les rotations quotidiennes des ramassages d’ordures à Paris, preuve de l’efficacité de la lutte.
A Saint-Ouen si la fumée s’échappe encore de la haute cheminée de l’usine, c’est que le stock n’est pas épuisé pour le moment.
L’AG de demain matin devra décider d’un blocage plus dur, les travailleurs hésitent encore pour des raisons financières évidentes.
En parallèle à ces actions nous apprenons ce jour que la grève est effective à l’agence SITA de Clichy (92), prestataire de Plaine Commune pour ramasser les ordures de Saint-Ouen, aucun ramassage ce jour !
Les militants de l’UL locale sont déterminés, des soutiens sont attendus dans les prochains jours pour mettre en place au mieux la suite de la lutte !

partager

Mots-clés