Genres et Sexualités

La France BCBG dans la rue

"La manif pour tous" de sortie, coup de gueule contre l’homophobie

Publié le 16 octobre 2016

« Ils sont malades de la tête ces gens-là ! », « Ils devraient être enfermés à perpétuité », « c’est diabolique et monstrueux », « le mariage pour tous, et puis avec des chats, des chiens, ça va aller jusqu’où tout ça ? », « En bon français, on appelle ça des pédés ! », « C’est contre nature », « Faut arrêter »... Mon beau pays de France en 2016... Vous l’aurez compris, ce petit florilège d’ analyses fines et délicates provient évidemment de la « Manif pour Tous ». Et quand je dis « pour tous », comprenez pour les français blancs, hétéros, machos, « patriotes », et bien sûr fanatiques de la messe tous les dimanches... En résumé pour ces bon vieux bigots ! Bien entendu, si on en parle aujourd’hui, ce n’est pas par plaisir (bien que certains extraits de leur discours prêteraient presque à rire), mais parce que ces tristes réacs en sweats roses et bleus ont décidé de faire leur rentrée !

Fabien Saez

En effet, aujourd’hui, alors que la Terre se réchauffe, que les 62 plus grosses fortunes mondiales possèdent autant de richesses que les 3,5 milliards les plus pauvres, et que nous sommes entrés en dette écologique au mois d’août, des milliers de personnes ont décidé de passer leur dimanche dans la rue pour manifester contre le droit, accordé à deux personnes qui s’aiment de se marier.

Cela signifie en clair qu’au nom de la « défense de la famille », ces gens-là s’octroient le pouvoir de juger, de discriminer et de décider quel type d’union est naturel, et quel autre est « monstrueuse », quelle orientation sexuelle s’inscrit dans « notre identité » (chrétienne, ça va de soi ! ), et quelle autre n’est que le cheval de Troie de la « polygamie islamiste », quel amour est acceptable par la religion et quel autre est « satanique ».

De plus, ils s’opposent aussi au concept fondamental d’égalité en ne reconnaissant pas à tous le droit de se marier, et d’avoir les mêmes droits que les couples hétéros. Parce qu’au final, quel est l’idéal et l’objectif de ces manifestants ? Rien de moins qu’une société rétrograde et fermée, régie uniquement par les principes chrétiens, refusant tout progrès et toute avancée sociale. Le rêve des multinationales et des identitaires... Pourtant, ces personnes, qui défendent l’ « intérêt de l’enfant », oublient de s’indigner des cas de pédophilie dans l’Église catholique et de la relaxe du cardinal Barbarin. Ces personnes qui s’estiment « les gardiens des valeurs morales de notre société » oublient aussi, de s’élever contre le mariage de Christine Boutin avec son cousin germain ! Donc, peut-être avant de vouloir juger notre société « décadente », devraient-ils commencer par balayer devant leur porte.

Néanmoins, il faut leur reconnaître une certaine ténacité. Car, malgré le fait que la loi Taubira est été adoptée en mai 2013, et que 63% des français y soient désormais favorables (d’après un sondage Ifop), les opposants au mariage gay ne rendent pas les armes. Et oui c’est comme ça les cathos, ça garde la foi (pas en l’amour du prochain malheureusement) !

Mais, maintenant, au-delà de leurs vieux discours moyen-âgeux, la grande question que nous nous posons tous ici, c’est pourquoi ? Pourquoi vouloir continuer à empêcher les homosexuels d’obtenir des droits qui ne limitent en rien ceux des autres couples ? Pourquoi s’immiscer si brutalement dans la vie de personnes qui ne demandent qu’à vivre leur amour en paix ? Pourquoi est-il demandé à certains homos d’être « discrets pour ne pas choquer les autres » ? Pourquoi devons nous continuellement rappeler que rien n’est naturel sinon l’amour entre deux personnes ? Pourquoi des gens se croient légitimes pour juger de la vie privée des autres ?

Il serait tant de répondre à ces questions, parce que franchement aujourd’hui la coupe est pleine, et que nous ne voulons plus que personne n’est à subir la haine, l’homophobie et la connerie de ces abrutis de cathos réacs et fachos ! Rendez-vous à la contre-manif !

Ne Plus Subir L’Homophobie
Ne Plus Subir Les Discriminations
Ne Plus Subir Les Préjugés
Ne Plus Subir La Haine
Love Is Love