^

Politique

Affaire Benalla

Lâché par Liénard, Benalla s’offre les ex avocats de Dassault et Sarko. L’audition reportée

Alors que Me Liénard a officiellement jeté l'éponge, Alexandre Benalla a trouvé de prestigieux remplaçants. Ainsi, le barbouze sera défendu par Me Haïk et Me Laffont, un tendem qui avait défendu Sarkozy et Dassault. L'audience, prévue demain, est elle reportée.

Crédits photo : afp.com/Alain JOCARD

Décidément, ce 27 septembre coïncide avec le retour au premier plan de l’affaire Benalla. Après avoir été proprement lâché par son désormais ex-avocat Me Lienard, et que la serveuse du restaurant L’archives, avec qui Alexandre Benalla avait pris un selfie tout en pointant un pistolet sur la tempe de l’employée, ait révélé qu’Emmanuel Macron se trouvait à 1m50 de la scène, voici maintenant révélée l’identité des nouveaux avocats du plus célèbre barbouze de France.

Et Alexandre Benalla a frappé fort, en s’offrant un tendem de « prestige ». Pierre Haïk et Jacqueline Laffont, ces noms ne vous disent sans doute rien. Et pourtant, les deux avocats ont été classés par le mensuel GQ comme faisant parti des plus influents du système judiciaire français. Spécialisés dans la défense des personnalités politiques de droite et, cela ne s’invente pas, des « caïds » selon l’expression de l’Express, le tendem s’était rendu célèbre en plaidant pour Nicolas Sarkozy et Serge Dassault. Me Laffont, pour l’anecdote, avait aussi défendu Vincent Crasse, un autre barbouze impliqué dans les événements du 1er mai.

Dernier événement de la journée, la première audience de Benalla prévue ce vendredi a été reportée, suite sans doute à ce chamboulement dans la défense du barbouze. Une chose est sure, c’est que Benalla est aujourd’hui entouré de la crème des avocats. La preuve, sans doute, que malgré les sanctions mises en avant, le pouvoir sait défendre les siens jusqu’au bout...




Mots-clés

Affaire Benalla   /    Politique