Notre classe

Rentrée de lutte des classes

Le 15 se prépare au Havre

Publié le 13 septembre 2016

Maryline Dujardin

Le Havre, capitale de la grève, prépare sa rentrée de lutte des classes.

Le 15, journée de lutte nationale, va commencer tôt au Havre avec dès 7H du matin des actions de blocages et de protestations pour soutenir des camarades qui se sont investis dans la lutte contre la loi travail au printemps dernier et qui sont aujourd’hui victimes de répression de la part de leurs patrons et du gouvernement : dépôts de plainte pour « rébellion » à l’encontre de deux militants CGT, menaces de licenciements, intimidations et avec, pour certains sous la pression patronale, de graves problèmes de santé.

La journée commencera par cette offensive forte visant à faire passer le message que la classe des travailleurs, est unie et solidaire, et qu’elle ne se laissera pas intimider par les pressions isolées.

A 10H, rassemblement boulevard Leningrad puis 10H30, départ en manif à partir de la Chambre de Commerce et de l’Industrie.

Les secteurs habituels seront présents : les dockers (avec déjà un débrayge de quelques heures de prévu) la CIM, l’énergie, l’aéronautique Aircelle, les cheminots, les raffineurs de Total, de la pétrochimie Chevron, l’automobile Renault, de la centrale thermique, de la métallurgie, de CODAH, Céacom, Exxon Mobil, Dresser, Imperial Tobacco…

La nouveauté c’est la venue du secteur hospitalier qui s’organise en préparant la veille du 15 une Assemblée Générale. Ce secteur qui avait eu du mal à se mobiliser au printemps dernier rentre dans la lutte pour l’abrogation, mais également contre des conditions de travail très difficiles, qu’illustre le récent suicide d’une infirmière de l’hôpital Monod cet été.

Le 15 s’annonce comme reprise du mouvement ouvrier et militant pour l’abrogation de la loi travail, mouvement d’autant plus déterminé qu’il a été renforcé par des mois de luttes au printemps dernier et par une conscience aigüe de l’enjeu que constitue cette réforme pour les futures conditions de travail et de vie. Reprise de la lutte pour l’abrogation de la loi travail, certes mais également une reprise de la solidarité à l’égard de toutes les victimes de répressions patronales, policières et d’état.

Les travailleurs du Havre, avant garde dans la lutte du printemps dernier, se retrouvent aujourd’hui sous le coup d’une dure répression, l’expression de la volonté du gouvernement de casser dans l’œuf toute nouvelle velléité de contestation. Malgré cela, la rentrée sociale se prépare grâce à des militants exemplaires et leur détermination. Plusieurs actions vont rythmer les mois à venir dans la région, avec plusieurs dates déjà au programme : le 16 septembre, le concert à Dieppe avec HK et les saltimbanques et les Red Lezards ; le 26, un rassemblement en soutien à un camarade CGT victime de la répression ; et pour octobre, la montée sur Paris pour soutenir les camarades de Goodyear et d’AirFrance face à la répression d’Etat. De beaux jours à venir…