^

Politique

Retour aux sources

Le FN veut déménager ses locaux dans la banlieue chic

Fin d'une époque pour le FN. Le bail de son siège à Nanterre touche à sa fin ce qui oblige le parti d'extrême-droite à changer de locaux. En proie à des problèmes de trésorerie, le FN cherche à se re-loger dans les banlieues chics de l'ouest parisien, loin des classes populaires qu'il prétend représenter mais proche du Paquebot, ancien siège du FN du temps de Jean-Marie Le Pen.

A peine dix ans après s’être installé à Nanterre, le FN repart dans la banlieue chic de l’ouest parisien où il cherche un nouveau local pour le parti. Marine Le Pen dirige les recherches et effectue les visites pour trouver l’endroit idéal où tous les élus pourront se retrouver. C’est ainsi que le Carré de Nanterre sera abandonné fin 2018 pour un nouveau siège plus accessible.

Boulogne-Billancourt, Levallois-Perret, Courbevoie, sont pressentis pour accueillir le nouveau FN qui sortira du congrès de février prochain. Mais, c’est plus certainement sur la commune de Saint-Cloud que le parti d’extrême-droite risque de s’installer. Ses attaches avec la ville sont anciennes puisque c’est là que le Paquebot de Jean-Marie Le Pen siégeait autrefois.

Ce déménagement révèle à la fois les problèmes internes de trésorerie du parti empêtré dans des affaires de corruption et trop affaibli pour s’offrir un bâtiment à Paris même et son implantation bourgeoise dans les banlieues les plus riches de Paris. Marine Le Pen, quant à elle, ne devrait pas avoir trop de temps de trajet pour se rendre au siège de son parti depuis sa très populaire résidence à La Celle-Saint-Cloud.

Crédits photo : L. Bonaventure AFP




Mots-clés

FN   /    Politique