Genres et Sexualités

Culture du viol et misogynie

Le nouveau « sociologue de couple » de M6 apprend « comment séduire les petites salopes »

Publié le 7 novembre 2016

M6, pour sa nouvelle émission « Mariés au premier regard », dont le concept semble déjà plus que douteux – il s’agit de marier deux personnes qui ne se connaissent absolument pas – a choisi parmi ses intervenants un drôle de personnage. Stéphane Edouard, supposément « sociologue de couple », s’avère être, après quelques recherches simples, un odieux machiste.

Léonie Piscator

« Si j’étais responsable des programmes de l’éducation nationale section biologie, je demanderais à rajouter, à côté des animaux à sang chaud et de ceux à sang froid, une autre espèce beaucoup plus redoutable : la bonasse qui souffle le chaud et le froid. » Voilà le genre de phrases qu’on peut trouver dans un article choisi au hasard sur le site « Homme d’Influence » tenu par Stéphane Edouard.

C’est 20 Minutes qui a découvert le pot aux roses, et déterré les pires vidéos qu’on puisse imaginer, réalisé par ce même Stéphane Edouard et presque toutes retirées de YouTube depuis. Par exemple : « Comment dresser sa femme ? » sous-titrée « La femme est-elle un cheval ? » ou encore « J’aime les bimbos, c’est grave ? », bimbos par la suite qualifiées de « filles vulgaires », de « poupées plastifiées », de « filles à gros seins » et même de « petites salopes »… Dans une autre vidéo, ce charmant personnage déclare, à propos d’une femme violée deux fois : « Autant celui de la famille j’ai tendance à tous les accréditer et à tous les croire par défaut, autant ceux des soirées j’aimerais bien avoir le film...Enfin le film on va me prendre pour un pervers, mais j’aimerais bien avoir la reconstitution […] avec les dialogues exacts. »

Diplôme d’un DEA en « sociologie de l’action organisée », l’homme se vend comme « sociologue de couple ». Image lisse que s’est empressé d’acheter M6 pour son émission, alors que Stéphane Edouard est bien plus proche du coach en séduction misogyne qui surfe sur les clichés sexistes et les déceptions amoureuses de ses clients pour faire son beurre.

Nul besoin d’en dire plus pour révéler la facette ignoblement sexiste et réactionnaire du personnage. Malheureusement, il existe un certains nombres d’hommes et de femmes qui véhiculent encore et toujours ce genre d’idéologie arriérée – Zemmour et Soral n’en sont que les exemples les plus éloquents. Ce qui a choqué, c’est que malgré les révélations de 20 Minutes, sa présence à l’antenne ait été maintenue par M6. Parce que le machisme et la polémique font vendre. Stéphane Edouard doit d’ailleurs se frotter les mains après ce coup de pub inespéré, de même que la chaîne de M6 qui a vu sans efforts se créer une véritable promotion autour de sa nouvelle émission. Mais ne pas dénoncer serait revenu à cautionner. Cette histoire nous prouve une fois de plus que le combat des femmes pour leur émancipation est loin d’être gagné, et toujours aussi nécessaire.

Suite à la parution de l’article dans 20 Minutes, une pétition a été lancée, pour « [demander] à M6 de prendre les mesures nécessaires pour que cet individu et ses opinions misogynes et dangereuses pour les femmes ne soit pas légitimité par cette émission alors que de vrais sociologues réfutent ses compétences. » Il est possible de la signer ici.