Société

Communiqué

Le trou de la Sécu bouché ? Non Marisol, Les malades, les retraités et les personnels hospitaliers ne te disent pas merci

Publié le 23 septembre 2016

Crédit Photo :
Photothèque Rouge/JMB

Issu initialement du site du NPA

Avant même la publication du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2017, Marisol Touraine, ministre de la santé, annonce triomphalement la fin du déficit de la Sécurité sociale pour 2017.

"L’histoire de ce quinquennat, c’est la fin des déficits sociaux. La droite avait multiplié les franchises et creusé le déficit. Nous avons sauvé la Sécu."

Sauvée la Sécu ? Vraiment ? Les comptes d’apothicaire de Touraine, Valls et Hollande, sont presque en ordre, mais à quel prix ?

Sauvée la Sécu sur le dos des retraités dont les retraites sont bloquées ?

Sauvée la Sécu, pour les actifs qui doivent travailler plus tard pour de plus petites retraites ?

Sauvée la Sécu sur le dos des malades, les tarifs des mutuelles ne cessant d’augmenter du fait du désengagement de l’assurance maladie ?

Sauvée la Sécu en rabotant les allocations familiales ?

Sauvée la Sécu sur le dos de l’hôpital public, des fermetures de lits de services, par les regroupements au sein des groupements hospitaliers de territories ?

Sauvée la Sécu sur le dos des personnels hospitaliers chez qui les suicides se sont multipliés cet été dus à des conditions de travail toujours plus insupportables ?

Sauvée la Sécu, quand le retour à "l’équilibre" prévu pour 2017 se fera au prix d’un "coup de rabot" supplémentaire de 4 milliards (contre 3 milliards les années précédentes) ?

Sauvée la Sécu en faisant payer aux assurés sociaux les 30 Milliards de cadeaux faits chaque année au patrons sous forme d’exonération de cotisations ?

Non Marisol, nous ne te disons pas merci et nous continuerons à combattre ta politique qui tue la Sécu pour la "sauver".

Montreuil, le 23 septembre 2016