^

Politique

"je n'ai jamais proposé d'augmenter le SMIC"

Les 14 phrases qui montrent le vrai visage de Marine Le Pen

Marine Le Pen et les cadres de son parti se disent volontiers représentants de la classe ouvrière et des travailleurs. Si Marine Le Pen, contrairement à l’époque du père, veut donner une image du parti plus « sociale », on peut voir que derrière la rénovation de la façade, le fonds de commerce reste le même. Anti-syndicalisme, refus des mesures de revalorisation des salaires, augmentation du temps de travail, absence dans les luttes contre les réformes des retraites et la loi travail et accompagnement des mesures anti- sociales, le FN n’a rien du parti de défense de la classe ouvrière et des femmes qu’il prétend être.

Le FN, les conditions de travail et les syndicats

 

« Je n’ai jamais proposé d’augmenter le SMIC. »
Marine Le Pen 25/01/2017 sur Europe 1

« Il faut retrouver la voie de l’emploi pour pouvoir supprimer les 35 heures. »
 Marine Le Pen RTL, 30/06/2014

Quand on lui demande pourquoi le FN ne lutte pas contre la réforme des retraites :
« C’est vraiment le bal des faux-culs. Depuis des années ces syndicalistes baladent les salariés. […] les syndicats sont les complices des délocalisations et de l’augmentation massive du chômage. » ( et pas le patronat).
Marine Le Pen, septembre 2010, en pleine réforme des retraites, sur C/politique

« Crasseux, mal rasés, mal élevés »
Marion Marechal-Le Pen, à propos de Philippe Poutou, candidat-ouvrier à la présidentielle, 11 avril 2017, Bayonne

« Les résistances et les revendications de la CGT et Sud sont corporatistes. La grève est un système archaïque ».
Louis Aliot, vice-président du FN, à propos de la lutte contre la loi Travail, 14/06/2016, le Journal du Centre

« Je critique le fait que les syndicats organisent un combat contre un parti politique [le FN]. » Marine Le Pen, France Inter, 2 avril 2014

Le FN et l’histoire

 

"Je pense que la France n’est pas responsable du Vél d’Hiv", a-t-elle déclaré au Grand Jury RTL-Le Monde, dimanche 9 avril 2017

Le FN et les femmes

 

« La parité est contraire à la méritocratie républicaine »
Marine Le Pen sur France 2 début 2012

« A aucun moment, je n’entends parler d’égalité à la liberté. Et notamment de la liberté des femmes à ne pas travailler. »
Dominique Martin, mars 2015, eurodéputé du Front national.

« Je pense également qu’il faut cesser de rembourser l’avortement. Il existe suffisamment de moyens de contraception aujourd’hui. »
Marine Le Pen, Lacroix 14/02/2011

Le FN et la loi travail

 

« Je n’avais pas vu ces amendements ».
David Rachline, sénateur, à propos des amendements déposés puis retirés lors du passage de la Loi Travail au Sénat (amendements libéraux pour supprimer les comptes pénibilités, pour relever les seuils sociaux dans les entreprises, pour supprimer l’article sur le harcèlement sexuel), 10/06/2016

Le FN et la justice

 

« La peine de mort doit exister dans notre arsenal juridique »
Marine Le Pen France 2, 8 janvier 2015.

« L’état d’urgence, c’est bidon »
Marine Le Pen, 20 mai 2016

Marine Le Pen menace les fonctionnaires

 

« Je veux dire aux fonctionnaires, à qui un personnel politique aux abois demande d’utiliser les pouvoirs d’État pour surveiller les opposants, organiser à leur encontre des persécutions, des coups tordus, ou des cabales d’Etat, de se garder de participer à de telles dérives. Dans quelques semaines, ce pouvoir politique aura été balayé par l’élection. Mais ses fonctionnaires, eux, devront assumer le poids de ces méthodes illégales, car elles sont totalement illégales. Ils mettent en jeu leur propre responsabilité. L’État que nous voulons sera patriote. »
Meeting du 22/02/2017 à Nantes

Photo : Reuters




Mots-clés

Marine Le Pen   /    Présidentielles 2017   /    FN   /    Extrême-droite   /    Politique