^

Notre classe

Tous ensemble !

Les CGT de Rouen et d’Orléans appellent à la convergence avec les Gilets Jaunes !

Ce 27 novembre, la CGT de Rouen a publié un communiqué appelant à la convergence des luttes contre Macron, suite à une rencontre avec une délégation des Gilets Jaunes. Du côté d'Orléans, la convergence s’organise également.

Tous ensemble ! C’est avec ces mots que l’Union Départementale CGT de Seine Maritime, réunissant les unions locales d’Elbeuf, Sotteville, Couronne et de Rouen ont annoncé avoir rencontré une délégation des Gilets Jaunes. L’objectif ? Unifier les colères contre Macron et ses politiques anti-sociales.

Ainsi s’organise à Rouen une action au rond-point de Renault Cléon ce vendredi 30 novembre dès 4h du matin, puis un rendez-vous est donné ce samedi 1er décembre, à 14h30 devant l’hôtel de ville de Rouen pour une manifestation locale. Tout les syndicats de l’union départementale sont appelés à la grève et à la mobilisation aux côtés des gilets jaunes.

Du côté du Loiret, la CGT appelle aussi à la mobilisation commune avec les Gilets Jaunes. Ainsi, à Orléans, Gien et Montargis, le syndicat a déposé un préavis de grève de 10 à 12h, dans toutes les entreprises, et appelle à manifester jeudi matin. « Nous avons reçu les gilets jaunes à leur demande à la bourse du travail d’Orléans » a déclaré le secrétaire général de la CGT de l’UD du Loiret. Dans son communiqué, la CGT précise « qu’il a été décidé, face aux inégalités et à l’injustice actuelle, notamment à l’augmentation du tarif de l’essence, de manifester tous ensemble le 29 novembre, pour créer les conditions de la convergence d’intérêt ».

Ces initiatives de sections CGT locales sont un véritable exemple, dans un contexte où les directions syndicales, jusqu’à Martinez, refusent d’appeler à rallier la mobilisation des gilets jaunes et préfèrent jouer la carte de la division, qui profite en dernière instance à Macron et à son gouvernement. Pire, alors que l’heure devrait être à la construction d’un plan de bataille pour que le mouvement ouvrier et l’ensemble des travailleurs prennent l’offensive contre Macron et sa politique, en généralisant les expériences de grève comme celles en cours dans les principales raffineries du pays depuis plus de 7jours, les directions syndicales appellent à renouer le dialogue social ! Au contraire, il n’y a rien à négocier avec ce gouvernement, d’autant plus quand il apparait aujourd’hui en difficulté pour désamorcer la colère profonde qui s’exprime à travers la mobilisation des gilets jaunes.

Crédit photo : Maxppp - Vincent Isore et Olivier Lanrivain




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Convergence   /    CGT   /    Notre classe