^

Politique

Consultation en ligne

Les Gilets Jaunes pour l’abrogation du Mariage pour Tous ? Les réactionnaires de la Manif pour Tous à la manœuvre !

Les résultats sont moins surprenants quand on découvre qu'en sous-main les ultra-réactionnaires de la « Manif pour Tous » sont à la manœuvre.

Crédits photos : (MICHEL STOUPAK / CITIZENSIDE.COM /AFP)

La procédure a été pilotée par le Cese (Conseil économique, social et environnemental), une assemblée constitutionnelle de représentants sociaux et associatifs dont la mission consulte à fournir un avis consultatif au gouvernement et au Parlement. Ainsi, 9000 contributions ont été déposées vendredi soir sur la plateforme, dont l’objectif est de recueillir les avis afin de préparer le « grand débat. » censé s’ouvrir prochainement.

Seulement, surprise au moment des résultats, c’est la proposition d’abroger le mariage pour tous qui culmine largement en tête, un sujet pourtant totalement absent des revendications des Gilets Jaunes depuis le mouvement. Résultat d’autant plus surprenant que le RIC, revendication pourtant centrale des Gilets Jaunes, finit loin derrière en quatrième position.

Les résultats sont moins surprenants quand on découvre qu’en sous-main les réactionnaires de la Manif pour tousveau été la manœuvre.

Captures d’écran à l’appui, le journaliste Vincent Glad expose en effet l’offensive coordonnée menée par les militants d’extrême-droite, avec des appels à « bourrer les urnes » virtuelles pour hégémoniser la plateforme et donner l’impression que leurs revendications réactionnaires sont celles des Gilets jaunes.

On ne peut pas non plus éluder, dans cette manœuvre, la complicité tacite du gouvernement. La plupart des Gilets Jaunes ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils n’étaient nullement intéressés par le « grand débat » proposé par Macron, qui ne consiste qu’en une manœuvre peu habile de récupération pour tenter d’éteindre les gilets jaunes et les ramener sur le terrain des institutions – tout en menant en parallèle une politique de répression active, expulsant les ronds-points par la force et multipliant les gardes-à-vue.

Ce boycottage du grand débat, légitime, par les Gilets Jaunes, laisse ainsi une ouverture dans laquelle s’engouffre allègrement des forces réactionnaires, prêtes à tout pour récupérer les mouvements des Gilets Jaunes et faire avancer leurs revendications réactionnaires. Ce qui dans une certaine mesure n’est pas pour déplaire au gouvernement, qui trouve ainsi son compte, appuyé par les médias, à son mépris ouvertement affiché des Gilets Jaunes, que le gouvernement qualifie de « foule haineuse », de racistes, homophobes et réactionnaires en tout genre.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    La Manif Pour Tous   /    Politique