^

Jeunesse

Daniel Lacroix doit démissionner

Les Journées Portes Ouvertes annulées au Mirail sur décision de la présidence

A la dernière minute, le Président de l'Université toulousaine du Mirail, Daniel Lacroix, a décidé d'annuler les Journées Portes Ouvertes (JPO) prévues ce samedi 10 février, essayant par là même décrédibiliser les grévistes de l'université.

Crédits photo  : Helene Menal / 20 Minutes

Chaque année ces journées accueillent plusieurs milliers de lycéens et leur famille, qui se déplacent afin de s’informer sur les modalités d’inscriptions, le contenu des formations, etc. Cette année, avec les attaques du gouvernement autour du Plan Vidal et Parcoursup, cette journée devait aussi être l’occasion de s’informer sur son inscription puisque la rentrée 2019 prévoit d’être des plus difficiles pour les futurs bacheliers.

En annulant ces JPO, qui plus est à la dernière minute, alors que de nombreuses familles se sont organisées depuis plusieurs semaines pour l’occasion, le Président de l’Université Daniel Lacroix démontre une fois de plus son irresponsabilité et son entêtement.

Cette annulation n’est en aucun cas de la responsabilité des personnels et des étudiants grévistes, qui s’étaient engagés à plusieurs reprises en Assemblée Générale à ne pas perturber le déroulé de cette journée, afin de ne pas pénaliser les lycéens et leur famille.

Si Daniel Lacroix a fait ce choix, c’est uniquement car il craint que les lycéens et leurs parents apprennent ce qui est en cours au sein de l’université. En effet la fusion des universités toulousaines, projet qu’il porte seul contre l’avis des personnels et des étudiants de l’Université aura des conséquences désastreuses et très concrètes pour les futurs étudiants, comme l’augmentation des frais d’inscriptions. De plus, le "Plan Étudiants" du gouvernement Macron finira de généraliser la sélection à l’entrée de l’Université dont les places seront fixées en fonction des besoins des entreprises. Raisons pour lesquelles les personnels et les étudiants du Mirail sont en grève depuis le 22 janvier, et restent mobilisés malgré les pressions de la présidence.

Ces attaques vont frapper de plein fouet ces mêmes lycéens (et leur famille) qui devaient participer aux Journées Portes Ouvertes et qui avaient tout intérêt à en être informés. La décision de Daniel Lacroix est donc doublement inacceptable.

Daniel Lacroix doit démissionner, et la fusion des universités toulousaines doit être arrêtée. Partout en France dans les Universités, mais aussi dans le secondaire contre la réforme des lycée et du bac, la colère se fait sentir chez les lycéens, les étudiants, les personnels et les enseignants contre les attaques du gouvernement Macron. Ces attaques ne sont pas une fatalité à condition de construire une mobilisation d’ampleur contre la sélection et la casse de l’éducation.

Au Mirail, on se donne rendez-vous dès lundi à 12h30 au bâtiment de l’Accueil pour une réunion du comité de mobilisation, et mardi à 12h30 pour une Assemblée Générale étudiante et personnels.

Pour plus d’informations sur la mobilisation au Mirail, page facebook : Info Lutte Université Mirail




Mots-clés

Plan Etudiants   /    Fusion des universités   /    Mirail   /    Toulouse   /    Jeunesse