^

Monde

Etats-Unis

Les Républicains ouvrent un débat au Sénat pour abroger l’Obamacare

Par une nouvelle manœuvre orchestrée par Trump, les Républicains ont voté une motion en faveur de l'ouverture de débats au Sénat visant à abroger la réforme du système de santé mise en place en 2010 par l'ancien président Obama.

Le vote était serré ce mardi au Sénat, 50-50. Les partisans du « oui » l’ont emporté de justesse avec seulement la défection de deux sénatrices républicaines. C’est le double vote -comme l’autorise la Constitution- du vice-président Mike Pence, en tant que président du Sénat, qui a fait pencher la balance du côté du « oui », en apportant la 51e voix. Le résultat a tout naturellement ravi Donald Trump, qui avait accentué les pressions ces derniers jours sur les Républicains pour qu’ils tiennent leur promesse d’abroger et réformer l’Obamacare.

«  Je suis très très heureux de ce résultat. C’est le début de la fin du désastre nommé Obamacare », arguant avec enthousiasme que le Sénat finira par mettre au point un nouveau plan merveilleux pour remplacer la réforme du système de santé.

Ce vote génère un impact important car il permet de donner une nouvelle occasion à Trump de mettre fin à l’Obamacare, comme il l’avait promis pendant sa campagne électorale alors même qu’il avait subit déjà plusieurs revers dans ses précédentes tentatives d’abrogation.

20h de débats sont prévus pour discuter des textes visant à remplacer l’Obamacare et les amendements potentiels et pendant lesquels la tâche ne sera pas aisée pour concilier les positions chez les Républicains. Les plus conservateurs veulent une abrogation totale de la loi alors que les centristes veulent préserver Medicaid, la couverture maladie publique pour les plus pauvres et les handicapés. Trump lui, entend abroger et remplacer directement par une nouvelle loi santé.

Cependant, plusieurs analystes considèrent qu’il est peu probable que les Républicains obtiennent les voix nécessaires pour abroger l’Obamacare qui laisserait plus de 14 millions d’Américains à faibles revenus sans protection santé. Sans parler de l’accès déjà limité à la santé publique dans ce pays à l’économie la plus riche du monde dans laquelle des besoins vitaux et élémentaires sont tous aux mains des profits capitalistes. Ainsi, l’abrogation de l’Obamacare mais aussi la coupe budgétaire dans le programme Medicaid affectera les conditions de vie des plus pauvres déjà très vulnérables.

Cette nouvelle attaque pour éliminer la protection santé en vigueur n’est pas sûre d’aboutir en vue des divisions internes importantes à l’intérieur du parti Républicain qui ont bloqué l’approbation de réformes annoncées par Trump.

Crédit photo : Reuters




Mots-clés

Obama   /    Trump   /    Les Républicains   /    Etats-Unis   /    Monde