^

Notre classe

Bataille du rail

Les cheminots tunisiens solidaires de la lutte contre la réforme de la SNCF

Le combat des cheminotes et cheminots en France contre la réforme de la SNCF s’annonce dure. Mais en même temps elle éveille la sympathie et la solidarité de larges secteurs de la population et de la classe ouvrière en France mais ailleurs aussi. Ainsi, la Fédération Générale des Cheminots de Tunisie a envoyé un message de soutien à leurs frères de classe. Comme on peut y lire, les cheminots en France « ne sont pas seuls ! ». Leur lutte est fondamentale pour notre classe non seulement ici mais bien au-delà des frontières.

« Chères cheminotes et chers cheminots,

Je vous écris cette lettre ouverte pour vous dire que vous n’êtes pos seuls dans votre combat. Nous, les cheminots de la Société Nationale des Chemins de fer Tunisiens représentés par la Fédération Générale des Cheminots relevant de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), sommes des milliers à vous soutenir et à partager, d’avance, votre combat dans la « bataille sociale du rail » qui s’annonce.

Nous sommes conscients de ce qui se joue dans la réforme annoncée de la SNCF. Nous avons compris que c’est un nouvel épisode de la dynamique de pillage et de démolition du service public du rail auquel des millions de Français sont attachés.

Dans chaque conflit majeur, les cheminots ont fait front ensemble, en effet à chaque grande bataille sociale, vous avez été en première ligne, agissant comme une locomotive du mouvement social pour protéger les acquis sociaux des cheminots.

A ceux d’entre vous qui se préparent à faire face à cette réforme, nous disons donc : « vous n’êtes pas seuls, nous sommes d’avance de votre côté ».

Chères cheminotes et chers cheminots, tenez bon pour vos droits et pour la sauvegarde du service public.

Le secrétaire général de la fédération générale des Cheminots,

Yacoubi Larbi ».




Mots-clés

Rapport Spinetta   /    Grève   /    Internationalisme   /    SNCF   /    Tunisie   /    Notre classe