^

Monde

Vu sur NPA auto-critique

Les fachos expulsés par les salariés de l’usine Opel d’Eisenach

Le 24 avril, 1400 salariés ont manifesté devant l’usine Opel d’Eisenach située dans l’est de l’Allemagne en Thuringe. La manifestation avait lieu contre les menaces de suppressions d’emploi annoncées par les nouveaux propriétaires de PSA.

Cet article a été initialement publié sur le site NPA auto-critique

Le chef de l’AfD, le parti d’extrême droite allemand a voulu participer au rassemblement devant l’usine. Dehors ! Avec une demi douzaine d’autres membres de l’AfD, ils en ont été éjectés par les manifestants. On ne veut pas de leur présence aux côtés des salariés ! Le responsable du syndicat a pris l’initiative de cette expulsion en rappelant les propos du leader AfD qui il y a quelques temps réclamait une solution "allemande" pour la boîte, alors que le syndicat exige de PSA qu’il assure la pérennité de la production et maintienne les emplois.

Lire l’info publiée par le site antiraciste memorial98

La volonté de l’extrême droite allemande d’être présente dans les usines est de plus en plus active ces derniers mois. La confédération allemande DGB a alerté contre une présence accrue du parti d’extrême droite AfD et de groupements néonazis au sein des entreprises, notamment dans la construction automobile.( voir article du journal suisse Le Temps )

Expulser les fachos d’une manifestation ouvrière : un exemple pour nous tous !

Les travailleurs poussent dehors les fachos de l’AfD en leur criant "au revoir"




Mots-clés

Allemagne   /    Extrême-droite   /    Automobile   /    Monde