^

Politique

Pour les actes de plus de 120 euros

Les frais de santé vont augmenter de 6 euros pour les patients

Bientôt, la participation forfaitaire du patient chez le médecin passera de 18 à 24 euros pour les consultations dont le tarif est supérieur à 120 euros. En marche vers la casse de la santé.

Crédit photo : Fotolia

Ce mardi, le budget de la Sécurité sociale pour 2019 était présenté par le gouvernement et alors qu’il y a quelques jours un plan santé synonyme d’austérité était dévoilé, cette fois on apprend que les frais chez les médecins seront augmentés.

Aujourd’hui pour un acte dont le tarif est supérieur à 120 euros, le patient ou sa complémentaire santé doit payer 18 euros qui sont à sa charge. Ce coût s’applique pour presque toutes les consultations à plus de 120 euros, à quelques exceptions près par exemple pour les femmes enceintes ou les personnes atteintes de maladies chroniques. L’objectif de la ministre de la santé ? Faire passer cette participation de 18 à 24 euros.

La quasi-totalité des frais des opérations lourdes dépassent les 120 euros, il s’agit donc d’une augmentation généralisée de leur coût. Une fois de plus, ce sont les personnes précaires, ne pouvant pas se payer des cliniques privées, qui en récolteront les conséquences. Les ouvriers, et notamment les ouvrières, qui en plus d’endurer des conditions de travail épuisantes sur le moment sont ceux qui développent le plus de maladies sur le long terme, subiront donc de plein fouet cette augmentation. Aujourd’hui, 5% ne peuvent pas se payer une complémentaire santé, et chez les 20% les plus pauvres, ce taux monte à 12%.

Dans 9 cas sur 10, le paiement est pris en charge par les différents complémentaires santés. Mais cela ne signifie pas que les patients ne subiront pas cette hausse. Selon la direction de la Mutualité, qui estime 40 millions par année le coût de cette mesure, les cotisants doivent s’attendre à une élévation des cotisations des assurés.




Mots-clés

Austérité   /    Santé   /    Emmanuel Macron   /    Politique