^

Notre classe

Postiers, cheminots, étudiants, travailleurs de Ford, tous ensemble le 22 !

Les postiers de Gironde entrent en grève après une première mobilisation "historique"

Lundi 12 mars, nous décrivions la nouvelle organisation du travail que la direction de La Poste veut imposer aux travailleurs girondins, des réformes qui s’étendraient à l’ensemble des postiers. Un premier rassemblement départemental s’est tenu lundi dernier ; depuis, la mobilisation se construit de jour en jour, bureau par bureau.

Le rassemblement du 12 mars a été une énorme réussite pour les postiers : la journée de grève a été très suivie, avec 500 grévistes selon la direction. Les syndicats, eux, estiment que le chiffre de 600 est beaucoup plus proche de la réalité ! En tout cas, c’est plus d’un tiers des travailleurs de la distribution du département qui se sont mobilisés, on le rappelle, contre les nouvelles réformes que veut mettre en place la direction au sujet de la sacoche et la pause méridienne. Au rassemblement, sur le parvis de La Poste Mériadeck, sous les fenêtres de la direction, ce sont plus de 400 personnes qui se sont réunies.

Des soutiens d’autres secteurs, mais aussi d’autres régions étaient également présents : une délégation de la CGT Ford, qui entre actuellement dans une lutte pour l’emploi, mais aussi de Gaël Quirante, postier du 92, actuellement menacé de licenciement.

Cette démonstration de force, rythmée par les interventions des travailleurs et des soutiens, a également permis de tisser des liens entres les postiers des différents bureaux et structures, qui ont habituellement peu l’occasion de se voir : « Je me rends compte, que si je me mets en grève, dans mon petit bureau, ça ne sera pas que moi, mais tous les collègues que je vois aujourd’hui, ça donne du courage ! », nous a confié un des postiers présents. Au total, 43 des 61 sites de distribution de courrier en Gironde étaient représentés à ce rassemblement !
 
De jour en jour, les bureaux votent la grève un par un.
 
Dès le mardi 13, les sites de Cenon et Bastide ont voté la grève illimitée, rejoints le matin par quelques collègues de Mériadeck. Mercredi 14, ce sont les sites de Bègles et Bordeaux Barrière de Bègles qui ont rejoint la grève illimitée, votée à la majorité sur les deux sites ! Jour après jour, les rangs des grévistes grossissent, d’autres sites ont d’ores et déjà annoncé qu’ils rejoindraient le mouvement dans les jours à venir.
Les grèves illimitées se propagent donc petit à petit, site par site, mais chaque matin, les travailleurs se retrouvent pour des assemblées générales communes.
La direction n’a pas encore réagit à ce mouvement qui prend de l’ampleur, « ils jouent le pourrissement », mais les travailleurs sont confiants, ils ne comptent pas en rester là et travaillent à convaincre les derniers collègues hésitants.
 
 
Postiers, cheminots, étudiants, travailleurs de Ford et d’ailleurs, tous ensemble le 22 !
 
Dès ce jeudi 15 mars, des postiers en grève vont rejoindre les ouvriers de Ford devant leur usine. Une journée de mobilisation était prévue pour la venue du responsable Ford Europe, mais ce dernier a annulé au dernier moment… Suite à ce retournement, le rassemblement est tout de même maintenu. Gael Quirante fera de nouveau le déplacement. Ces dates de convergence sont de plus en plus nombreuses dans tous les secteurs bordelais : une réunion commune est prévue le mardi 20 mars à l’Université, dans l’amphithéâtre Gintrac, toujours occupée par les étudiants. Deux jours avant la journée de mobilisation nationale, ce sera l’occasion de faire le point sur les luttes locales, les réformes nationales et de discuter ensemble des luttes à mener, le 22 mars évidemment, mais aussi et surtout par la suite !
 
 
Crédit photo : Sud PTT




Mots-clés

La Poste   /    Notre classe