^

Politique

Manifestation

Lille : 300 personnes contre l’état d’urgence et les violences policières

Ce samedi à Lille, près de 300 personnes ont défilées dans les rues pour manifester contre l'état d'urgence permanent et les collusions entre la police lilloise et l'extrême-droite.

Crédit photo : AG de Lutte Lille

Le rassemblement de départ se tenait à Rihour à 17h à l’appel de militants CGT, sud et autonomes. Étaient également présent l’AFA et le NPA. Un dispositif policer important quadrillait les abords de la place et les rues adjacentes. Tout au long de la manifestation, la police a positionné ses CRS sur le trajet.

Le cortège a remonté la rue nationale avant de partir vers la rue de Solférino avant de remonter vers Wazemmes en passant par la rue des postes. Le cortège s’est finalement dissout sur la place du marché.

Tout au long du parcours, une fanfare a rythmer les slogans en dénonçant les violences de la police. On pouvait entendre entonné par le cortège « Mais que fait la police ? Ça crève les yeux » ou encore « état d’urgence, État policier, on nous enlèvera pas le droit de manifester ».

Après 2h de marche encadré par un dispositif policier comme on en voit dans toutes les manifs depuis l’état d’urgence, le cortège s’est séparé sur la place du marché de Wazemmes.




Mots-clés

Lille   /    Etat d’urgence   /    Violences policières   /    Politique