^

Politique

Convergences

Lille : Les cheminots bloquent les cars "Macron" puis rejoignent les étudiants en grève

Tôt ce matin, des cheminots et des étudiants se sont rendus à la gare routière de Lille Europe pour bloquer les premiers cars en direction de Paris jusqu'à 9h.

Combiné à la grève, ce blocage visait à empêcher la circulation de ces bus utilisés par la direction de la SNCF pour échapper aux effets de la grève des cheminots, massivement suivie ce lundi encore. Un blocage d’autant plus symbolique que ces cars sont issus de la loi Macron de juillet 2015, qui avait libéralisé ce secteur.

A l’époque, le ministre de l’économie Macron mettait en avant le coût du train et la défense des classes populaires pour justifier l’ouverture de nouvelles lignes de bus. En réalité, de nombreuses voix s’étaient faites entendre pour dénoncer cette mesure qui visait à préparer la suppression des petites lignes de train, mesure qui est désormais à l’agenda de la réforme du rail.

Après leurs action, une partie des cheminots s’est rendue devant le siège de la région où plus de deux cents travailleurs du rail ont protesté contre la réforme en bloquant le rond point d’accès à l’autoroute situé à la proximité.

Une autre partie s’est rendue à la fac de Lille 2, où les CRS étaient présents ce matin pour assurer la tenue des examens et mettre la pression aux étudiants mobilisés. Une mesure qui a été dénoncé par les professeurs en grève.

Crédits photos : © Aurélien LeCoq




Mots-clés

Lille   /    SNCF   /    Politique