Société

Communiqué du Collectif 69 Palestine Lyon

Lyon. Arrestation d’une cinquantaine de militants soutenant la Palestine alors qu’ils organisaient un pique-nique

Publié le 25 juillet 2016

Alors que l’état d’urgence vient juste d’être prolongé de six mois supplémentaire suite à l’attentat à Nice, la répression des militants continue et s’accentue, notamment ceux qui osent s’affirmer pro palestinien. Ce sont près d’une cinquantaine de militant-e-s et des enfants qui ont été arrêtés alors qu’ils organisaient un pique-nique sur les quais du Rhône, alors même que le rassemblement était autorisé par la Préfecture. Nous relayons ci-dessous le communiqué du Collectif 69 Palestine Lyon daté du 22 juillet 23h30

Nous dénonçons l’arrestation d’une cinquantaine de militant-e-s et des enfants ce jour alors qu’ils organisaient un pique-nique (rassemblement autorisé par la Préfecture) sur les quais du Rhône. Ils allaient ensuite se diriger vers la place des Terreaux où un concert (autorisé lui aussi) était prévu.

En grand nombre les policiers ont embarqué toutes ces personnes dans un car et les ont emmenées à l’hôtel de police rue Marius Berliet ! Menacées de garde à vue, ils étaient poursuivis pour discrimination économique. C’est le port d’un tee-shirt "Boycott Israël" ("Boycott Apartheid Israël") qui justifiait cette accusation !

Tandis que ce scandale prenait de l’ampleur sur les réseaux sociaux, un contrordre est venu : toute charge était abandonnée, et tout le monde s’est retrouvé dehors ! Sauf un militant qui est encore retenu cette nuit, sans doute pour rébellion (?).

- > Nous exigeons la libération et l’abandon de toutes charges contre le militant encore retenu !

- > Assurément, la police devrait avoir d’autres priorités nous semble-t-il ? Par quelle aberration de tels ordres ont-ils été donnés, pour mobiliser tant de policiers pour arrêter des militants connus et qui avaient obtenu l’aval de la Préfecture !

- > Nous dénonçons la criminalisation des militants qui se battent pacifiquement pour les droits du peuple palestinien, et notamment par la campagne internationale Boycott, Désinvestissements Sanctions (BDS)

Le Conseil d’Administration du Collectif 69 Palestine Lyon le 22 juillet 23h30