^

Politique

Ghetto du Gotha

Macron invite 140 PDG du monde entier pour leur présenter ses contre-réformes

Quelques jours avant le forum économique de Davos, Emmanuel Macron invite ce lundi à Versailles 140 des plus grands PDG venus des quatre coins de la planète pour vendre la France post-loi travail XXL.

Jupiter invite ses héros sur le toit de l’Olympes : la comparaison a déjà été faite, mais force est de constater qu’on peut difficilement voir les choses autrement. Dans ce sommet qu’il a nommé « Choose France », Emmanuel Macron a invité le gratin du patronat mondial : Goldman Sachs, Coca Cola, Manpower, Axa, BNP Paribas, et des centaines d’autres PDG vont aller à Versailles écouter successivement les ministres français et le président, une journée avant le début du Forum économique de Davos, où le patronat mondial discute des orientations et opportunités économiques au niveau mondial.

Le but d’Emmanuel Macron ? Vendre la France et pousser les investisseurs à choisir l’Hexagone, après une loi El Khomri et une loi travail XXL qui ont beaucoup précarisé la situation de la classe ouvrière. C’est sur cette précarité que le président a envoyé ses fidèles parler aux PDG : c’est Muriel Pénicaud, qui va ouvrir le bal, en expliquant que grâce à ses réformes, la « France des grèves » c’est de l’histoire ancienne. Ensuite, c’est Bruno Le Maire, qui va expliquer ses réformes fiscales et les allègements qu’ils a prévus pour la fiscalité des entreprises. En somme, c’est le service après vente des premières réformes de l’année, qui sera sûrement ponctué d’un peu de « teasing » concernant les prochaines réformes !




Mots-clés

Emmanuel Macron   /    Patrons-voyous   /    Politique