Politique

Manifester contre les violences policières, c’est interdit !

Manifestation du collectif Urgence Notre Police Assassine interdite. Manifestants gazés à République.

Publié le 18 mai 2016

Après une semaine de préparation et d’appels, la manifestation du collectif Urgence Notre Police Assassine avait été interdite hier soir. Les militants sont quand même venus place de la République rappeler à la police les assassinats qu’elle a commis.

Arthur Nicola

Malgré un programme tout à fait pacifiste -il s’agissait s’élever une stèle avec le nom des assassinés par les forces de l’ordre depuis les années 1980, la Préfecture à notifié au collectif hier à 19h30 l’annulation de la manifestation. De plus, de nombreux militants ont reçu ce matin une interdiction de manifester. Alors que 600 flics étaient venus manifester leur haine des manifestants, entre 300 et 400 manifestants se sont rassemblés derrière les lignes des gendarmes et des CRS. Les "forces de l’ordre" ont répliqué par des jets de gaz poivre.

‎Malgré l’interdiction de la manifestation d’aujourd’hui, une manifestation contre les violences policières, qui sont devenu le quotidien de tous les manifestants, partira aujourd’hui à 18h de République.