^

Notre classe

En Assemblée Générale

Mantes-la-Jolie : Les cheminots en grève toujours déterminés à ne rien lâcher !

Ce matin, à l’assemblée générale, ils étaient 70 ce matin réunis en assemblée générale à la gare de Mantes-la-Jolie, toujours déterminés à ne rien lâcher.

La discussion commence autour des résultats du vot’action : alors que 94 % des cheminots se sont prononcés contre la réforme, un responsable Sud Rail dénonce les mensonges de sa direction : « depuis que le vot’action est sorti, Guillaume Pépy ne dit plus rien. Il y a une semaine, Elisabeth Borne nous disait que 80 % des cheminots étaient pour cette réforme. Où sont ces 80 % ?  ».

Après plus de 20 jours de grèves, les syndicalistes préviennent que la question des salaires ne doit pas être une raison d’arrêter le mouvement : « on a un peu d’argent, un soutien massif de la population, il ne faut pas attendre d’être asphyxiés et d’arrêter la grève, il faut ramener ses fiches de payes, on pourra aider » explique l’un d’entre eux, tandis qu’un gréviste propose de lancer un concert de soutien aux cheminots pour alimenter la caisse de grève.

Pour l’occasion, des personnalités de gauche sont venus soutenir les cheminots, dont Gérard Filoche, le maire de Limay, Eric Roulot (PCF), malgré les tentatives de la direction du site pour l’empêcher d’entrer. Alors qu’un document est paru récemment prouvant la volonté de la direction de la SNCF d’aller vers une privatisation de la boîte, la détermination des cheminots se démontrent semaine après semaine. Ainsi, il est temps de se donner les moyens de partir en grève dure, en grève reconductible, se donner les moyens d’élaborer une stratégie pour gagner !




Mots-clés

Cheminot-e-s   /    SNCF   /    Notre classe