^

Société

Le patrimoine aristocratique des Le Pen

Marine Le Pen, cette millionnaire « antisystème »

Depuis le début de sa carrière, Marine Le Pen tente de se faire une image de candidate proche de la réalité « du peuple », allant même jusqu'à plaindre la situation des SDF. Mais qu'en est-il vraiment de la réalité sociale de notre candidate "anti-establishment" ? Retour sur le train de vie bourgeois de Marine Le Pen. Mar Leroye

Le domaine de Montretout

Dans le monde des Le Pen, le français moyen vit dans un manoir de 3 étages, de 430m² habitables, avec 380m² de dépendances, le tout dans un domaine d’un demi-hectare. Ce domaine en question, dans lequel les Le Pen vivent depuis 1976, c’est le domaine de Montretout, dans les Hauts de Seine. Le domaine, estimé à 2,5 millions par la famille, a récemment été estimé par le fisc à 5 millions. Même si c’est son père, Jean-Marie Le Pen, qui le possède en grande partie (Marine possédant 12,5% des propriétés immobilières de son père, sa part dans le domaine de Montretout est donc estimée à 625 000€), cela ne change en rien le fond : Marine Le Pen, qui se dit proche « du peuple », est une bourgeoise possédant de nombreux biens immobiliers. Car le domaine de Montretout est loin d’être le seul.

La suite de la visite

Toujours dans les Hauts de Seine, les Le Pen possèdent une maison de 210 m² habitables, ainsi qu’un jardin de 1200 m², d’abord estimé à 350 000€, avant de se faire ré-estimer à 3,3 millions, soit 412 000€ de plus pour Marine. Rajoutons à cela la maison familiale en Bretagne, avec vue sur la mer, estimée à 1 million (pour l’instant le compteur atteint les 1 162 000€ pour Marine).

La dernière acquisition immobilière de Marine et de son compagnon est une petite villa de 180 m², dans les Pyrénées orientaux, avec 750 m² de jardin, piscine comprise. Cette propriété, dont Marine en détient 50 %, n’est estimée qu’à 270 000€. Sans doute est-elle en attente elle aussi d’une réévaluation.

Au total, sur ses 4 propriétés, nous atteignons la somme de 1 277 000 € environ, rien que pour ses possessions immobilières.

Non, Marine Le Pen n’est pas une candidate du peuple. Non, ce n’est pas une candidate anti-système, ou anti-establishment. Comme la majorité de la sphère politique, Marine Le Pen est une bourgeoise millionnaire, n’ayant jamais travaillé à coté de ceux qu’elle dit représenter, et n’ayant jamais connu le manque financier. C’est aux ouvriers de se représenter eux mêmes !




Mots-clés

Marine Le Pen   /    FN   /    Société