^

Politique

Crise du FN

Marine Le Pen porte plainte contre l’AFP pour avoir diffusé une dépêche sur les « affaires »

Marine Le Pen a annoncé, mardi 12 juillet, porter plainte contre l'AFP et l'un de ses journalistes, Guillaume Daudin, pour diffamation.

« Je poursuis l’AFP et Guillaume Daudin en justice. Cette agence est devenue une usine à ragots diffamatoires. » C’est par ces propos postés sur Twitter que Marine Le Pen a fait part de son intention de poursuivre en justice l’agence de presse française et l’un de ses journalistes, Guillaume Daudin, chargé de la couverture du parti frontiste. En cause, une dépêche de l’AFP publiée un peu plus tôt faisant état du contexte de « menaces judiciaires » dans lequel se déroulerait la refondation du parti. La crise que traverse le FN depuis la fin de la campagne présidentielle est en effet un secret de polichinelle malgré les efforts de ses cadres pour maintenir l’illusion. Et les nombreuses affaires judiciaires impliquant plusieurs membres du FN ne doivent sans doute pas aider à apaiser les tensions. Celles-ci semblent même s’accentuer et c’est sans surprise que des langues se délient peu à peu. Ainsi, lorsqu’un proche anonyme de Marion Maréchal-Le Pen envisage l’avenir au QG du FN, il y voit bien « du bleu marine à tous les étages » mais « version police » et une direction qui en sortira « décimée ». Assertion plutôt réaliste quand on sait que pas moins de 17 élus frontistes sont mis en cause dans une affaire de détournement de près de 5 millions d’euros de fonds européens pour la rémunération de permanents du parti. Marine Le Pen a d’ailleurs été mise en examen le 30 juin dernier après avoir épuisé de tous ses recours à l’immunité parlementaire.

Pourtant, c’est concernant une autre affaire que Le Pen porte plainte aujourd’hui. En effet, Frédéric Chatillon, proche de Marine Le Pen et pilier de la communication du FN à travers sa société Riwal, ainsi qu’Axel Lousteau, trésorier de Marine Le Pen, sont tous deux soupçonnés d’avoir gonflé les factures de campagne au préjudice de l’Etat qui rembourse les frais de tous les partis crédités de plus de 5% aux élections. Cet argent volé aux caisses publiques aurait notamment permis à Chatillon de « mener grand train ». Dans cette affaire, la présidente du FN se défend de toute implication arguant avoir été « mise hors de cause » par la justice. Une innocence que certains membres anonymes du parti semblent avoir du mal à croire puisque selon eux et d’après l’AFP, Marine Le Pen aurait elle-même « profité » de ces manigances. Des accusations que Marine Le Pen a du mal à accepter, elle qui, à l’instar de François Bayrou, utilise la menace judiciaire pour réprimer toute enquête journalistique à son encontre. Celle qui évite par tous les moyens de devoir rendre des comptes à la justice fait donc appel à cette dernière pour l’aider à dissimuler ses méfaits. Au jeu du chien qui se mord la queue, nul n’est meilleur qu’un politicien.

De cet imbroglio d’affaires au sein du FN émanent plusieurs constats. Le premier nous rappelle, s’il est encore nécessaire, que les fraudes et la corruption sont structurelles et généralisées au sein de la caste politicienne. D’autre part, tout ceci montre que le FN a, comme tous ceux qu’il s’est acharné à pointer du doigt durant la campagne, intégré toutes les astuces malhonnêtes qu’offre le système qu’il prétend combattre, rendant ainsi son argument phare complètement caduc. D’ailleurs, les tensions au sein du parti reflètent bien la fragilité de ses fondations. Si les pro-Philippot espèrent une éviction prochaine de Chatillon et Lousteau, nul doute que cela ne serait pas sans conséquences pour Marine Le Pen qui semble pour l’instant bénéficier de leur protection.

Mais de ces affaires transpire surtout un profond mépris. Le mépris des lois, le mépris des électeurs et des travailleurs. Le mépris de classe. De notre classe. Il est important pour nous d’arrêter de croire qu’un quelconque changement positif viendra de ceux qui nous méprisent. Combattons-les !




Mots-clés

emplois fictifs   /    Marine Le Pen   /    Politique