Société

Communiqué du NPA suite à l’interpellation d’une camarade

Marseille. Cazeneuve passe, la répression continue

Publié le 7 juillet 2016

Lundi 4 juillet, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve était en visite officielle villa Méditerranée à Marseille. Comme à chaque fois où des membres du gouvernement se déplacent, un comité d’accueil était organisé.

C’est là que notre camarade Fadela El Miri a été violemment interpellée et placée en garde à vue.

Les forces de l’ordre avaient pour ordre d’arrêter toute personne protestant en présence de Bernard Cazeneuve.

Après une nuit de garde à vue, elle a été libérée mais reste bel-et-bien inculpée.

Une fois de plus, ce gouvernement réprime férocement toute opposition à sa politique illégitime.

Depuis des mois face à une mobilisation qui ne faiblit pas, le gouvernement passe en force dans tous les domaines.

Le NPA s’indigne de ces méthodes vichystes et apporte tout son soutien à notre camarade.

Montreuil, le 6 juillet 2016