^

Politique

Présidentielles à Montpellier

Meeting avec Philippe Poutou à Montpellier : un rendez-vous à ne pas manquer !

Après le "grand débat" d'hier soir sur BFM, Philippe Poutou sera de passage à Montpellier vendredi, pour un meeting où son temps de parole ne sera pas aussi limité que sur les plateaux télé !

Dom Thomas

A l’approche du 1er tour, les affaires et scandales sur les uns et les autres se sont multipliées, bien que François Fillon essaie désespérément de faire croire que son salaire de 23 000€ par mois ne lui permet pas d’épargner. Pendant que ça chauffe dur en Guyane pour dénoncer la misère et l’impéralisme, et que deux nouveaux meurtres policiers ont eu lieu- en quelques jours, à Paris et à Seur, le gouvernement élargit encore les droits et moyens répressifs des policiers, dont les crimes restent la plupart du temps impunis. Sur les plateaux télé, et notamment celui de Ruquier, le mépris de classe s’affiche sans scrupule. Dans ce contexte, Philippe Poutou, candidat ouvrier et anticapitaliste à la présidentielle, sera à Montpellier vendredi soir pour un meeting de campagne, en présence d’autres figures locales de lutte. Alors, revenu universel ou partage du travail entre tou.te.s ? 6ème République ou gouvernement des travailleur/euse.s ?
Rendez-vous à partir de 18h30 salle Pelloutier (quartier Antigone, 15 place Zeus, tram Léon Blum), pour discuter autour d’une buvette et de petite restauration. Les interventions commenceront à partir de 20h. Venez nombreux et nombreuses !

Il y a ... Le Pen et sa démagogie raciste, Fillon et sa volonté de casser tous les acquis sociaux, Macron et son projet de "liberté" complète qui supprimera tous les droits et protections des travailleur.ses, Hamon et Mélenchon avec leurs propositions de "gauche" mais qui ne se positionnent jamais contre l’ordre capitaliste existant.

Et puis il y a ... nos vies à tou.te.s, étudiant.e.s, salarié.e.s, chômeur.se.s, toujours plus précaires entre les bas salaires, les licenciements, les cadences infernales, la souffrance et le harcèlement au travail, les logements indécents et les fins de mois trop longues. Nos vies également menacées par les dégâts environnementaux engendrés par la loi du profit, au mépris de notre santé et de l’avenir de la planète.

Il y a... celles et ceux qui subissent les oppressions racistes, sexistes, homophobes ; mais aussi Théo, Adama, Zyed, Bouna, et tous ceux dont le nom a été inscrit sur la liste morbide des crimes racistes de la police française sur le sol hexagonal, et tous ceux et celles qui, lorsqu’ils relèvent la tête, se voient mettre en garde-à-vue et condamner immédiatement.

Il y a ... des politicien.ne.s qui voudraient nous museler, au profit de leurs promesses jamais tenues, entre anciens Ministres qui osent se présenter comme des nouveaux venus. Mais ces élections ne seront pas les mêmes si, au lieu de les laisser se jouer entre les élites habituelles, on arrive à y imposer notre voix. Ces présidentielles doivent nous servir à préparer le troisième tour social, celui qui se jouera dans la rue contre les attaques à venir.

C’est pourquoi il y a ... celui qui nous ressemble, celui qui travaille pour gagner sa vie, celui qui se bat dans son usine contre les licenciements, Philippe Poutou, ouvrier à Ford Blanquefort. Il appartient à notre camp social, le camp de ceux et celles qui font tourner cette société mais n’y ont pas le pouvoir.

Alors il y a ... une campagne anticapitaliste et révolutionnaire. A Montpellier ce vendredi 7 avril, avec Philippe Poutou, candidat du NPA, et d’autres travailleur.se.s, jeunes, figures de lutte, nous voulons exprimer faire entendre le cri de notre colère contre cette société. Nous voulons construire une force politique au service de nos luttes quotidiennes, pour porter le projet d’une société débarrassée de l’exploitation et de toutes les oppressions et s’organiser pour les batailles futures.

Rendez-vous nombreux et nombreuses salle Pelloutier, 15 place Zeus (quartier Antigone, tram Léon Blum) .

Evénement facebook du meeting : cliquez ici




Mots-clés

#Poutou2017   /    Philippe Poutou   /    Montpellier   /    NPA   /    Politique