^

Politique

Quatre étudiants hospitalisés

Mensonges du gouvernement et des médias. L’évacuation de Tolbiac s’est faite dans la violence

Alors que le gouvernement et les grands médias présentent l’évacuation du site universitaire de Tolbiac comme une opération parfaite et sans incidents, la réalité est tout autre…

Au moins quatre étudiants seraient hospitalisés, dont deux en état grave, plusieurs étudiants frappés pendant et après l’évacuation qui a eu lieu vers 5h du matin, tel serait le bilan réel de l’intervention policière selon des témoins des faits. Près de 280 CRS ont été déployés contre une centaine d’étudiants dont la plupart dormait.

Un jeune serait tombé des remparts qui entourent la « fosse » de Tolbiac et un autre aurait été violemment frappé sur le visage, notamment sur les dents et sur le nez.

D’autres étudiants, regroupés devant le site pour protester contre l’action de la police se trouvent en ce moment nassés et se font frapper par les policiers. Un étudiant aurait été évacué par les pompiers après avoir fait un malaise, conséquence des coups reçus. C’est sous l’autorité du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb et du Préfet de Police que l’opération, demandée par le président de Paris 1, a été commanditée.

Actuellement, le président de l’université Paris 1, Georges Haddad, se trouve à l’intérieur du site de Tolbiac qu’il fait visiter par la presse, certainement afin de continuer à discréditer le mouvement d’occupation en montrant les soi-disant dégradations commises par les étudiants.

Une fois de plus les grands médias montrent qu’ils sont les chiens de garde du gouvernement et des classes dominantes. Révolution Permanente continuera à vous tenir au courant de ce qui se passe réellement sur Tolbiac.




Mots-clés

Tolbiac   /    Université Paris 1   /    Sélection à l’université   /    Violences policières   /    Répression   /    Politique