^

Notre classe

Solidarité avec la grève des cheminots

Mercredi 18 : repas en soutien aux cheminots de Paris Nord en grève reconductible !

Ce mercredi, les cheminots de Paris Nord en grève reconductible invitent tous les soutiens à venir à un repas solidaire sur le parvis de la gare de Saint Denis (RER D) à 13h. Les anciens grévistes du nettoyage de l’entreprise ONET, sous-traitant de la SNCF et victorieux après 45 jours de grève, seront présents et prendront la parole aux côtés des cheminots.

Ce mercredi, sur le parvis de la gare de Saint Denis (RER D), aura lieu un repas solidaire avec les cheminots de Pars Nord en grève reconductible.

Ils invitent l’ensemble de cheminots de la région parisienne à se joindre à leur repas, afin de pouvoir partager un moment convivial et d’échanges riches entre grévistes des différentes gares. Une manière de se retrouver et commencer à tisser des liens au-delà des gares et secteurs dans lesquels chacun et chacune est mobilisé.

Il s’agit, d’autant plus, d’une occasion à saisir, car il y aura les anciens grévistes de l’entreprise Onet, sous-traitant de la SNCF. Ces salariés nettoyant les gares du secteur nord île-de-France ont été en grève pendant 45 jours et ont gagné contre le géant Onet, mais également contre la SNCF, en novembre et décembre dernier. Ce sera l’occasion de partager leur expérience et les leçons de cette grève exemplaire.

Les salariés d’Onet se sont déjà mis en grève le 22 mars contre le pacte ferroviaire qui les concerne particulièrement en tant que salariés précaires et sous-traitants, ainsi que pour exiger leurs propres revendications. A cette occasion, les anciens grévistes d’Onet s’adressent aux cheminots qui s’apprêtent à se lancer dans un véritable bras de fer avec le gouvernement Macron et la direction de la SNCF, pour les encourager à partir en grève reconductible !.

Les étudiant-es de différentes universités y sont également conviés, tout particulièrement celles et ceux de l’Université Paris 8, qui se trouvent à seulement quelques minutes de la gare de Saint Denis, mais aussi les étudiant-es de Tolbiac, avec lesquel-les les cheminots de Paris Nord ont déjà partagé des moments de lutte, d’échange et de combativité. D’autres secteurs en grève ou en lutte seront également présents et invités à prendre la parole.

Face au gouvernement Macron qui se veut un véritable « bulldozer », soyons nombreux et nombreuses à venir soutenir les cheminots de Paris Nord qui font le pari de la grève reconductible pour le faire reculer !

Soutenez la caisse de solidarité avec les cheminots de Paris Nord : https://www.lepotcommun.fr/pot/5yxr63we

Pour suivre les cheminots de Paris Nord en grève reconductible, visitez, aimez et partagez leur pageFacebook




Mots-clés

Bataille du rail   /    Onet   /    Cheminot-e-s   /    Grève   /    SNCF   /    Notre classe