Monde

« J’ai un un oncle qui est gay, et je déteste que les gens le détestent »

Mexique : un garçon de 12 ans tient tête à 11 000 homophobes

Publié le 13 septembre 2016

Ivan Matewan

Un garçon de 12 ans a tenté d’arrêter samedi 10 septembre une manifestation contre l’égalité de mariage à Celaya au Mexique. Manuel Rodriguez, photo-journaliste pour le magazine Regeneración, a saisi en une photo le moment, où l’on voit le jeune garçon debout, les bras tendus, seul au monde, devant les trois véhicules de police et la masse de manifestants qui foncent vers lui. Retour sur une image qui a fait le tour du monde depuis.

Les manifestations contre l’égalité de mariage ont été organisé samedi dernier à travers le pays par le Front national pour la famille, une coalition de groupes homophobes, religieux et conservateurs. Les manifestants contestent la récente proposition du président mexicain Enrique Peña Nieto qui consiste à légaliser le mariage pour tous à l’échelle nationale.

Selon Nieto, le Congrès doit débattre et modifier la Constitution pour accorder le droit de mariage à toutes et tous dans tout le pays. À l’heure actuelle, l’égalité de mariage est reconnue à Mexico et dans 10 des 31 états du pays. Bien que la Cour suprême ait statué l’année dernière que la limitation du droit de mariage aux couples hétérosexuels était inconstitutionnelle, les deux autres tiers des états interdisent encore le mariage aux couples non hétérosexuels.

A Celaya, au centre du pays, environ 11 000 personnes ont marché contre le mariage égalitaire. Debout, les bras tendus, devant les manifestants et les policiers les protégeant, le jeune garçon de 12 ans, qui souhaite rester anonyme, a tenté d’empêcher à la multitude d’homophobes d’avancer. Les policiers l’ont rapidement mis de côté.

Quand le photo-journaliste Manuel Rodriguez lui a demandé pourquoi il l’a fait, le garçon a répondu : « J’ai un oncle qui est gay, et je déteste que les gens le détestent. »

Le lendemain, dimanche 11 septembre, des centaines de personnes sont descendues dans la rue pour exprimer leur soutien au mariage égalitaire.