^

Monde

Communiqué

Milan. Des néo-fascistes attaquent des militants de la plateforme "Personne n’est illégal"

Nous relayons ci-dessous le communiqué de la plateforme « Personne n'est illégal » de Milan, et leur envoyons notre soutien.

Source

La plateforme « Personne n’est illégal » réunit des organisations, des centres sociaux et associations, qui ont donné vie à des revendications pour les droits de toutes et tous, migrants et autochtones. Des revendications accompagnées de propositions concrètes formulées à l’Union européenne, au gouvernement italien et à la commune de Milan. Après la grande manifestation du 20 mai, dont le mot d’ordre était « Personne n’est illégal » et qui a rassemblé cent mille personnes dans les rues, il a été décidé de poursuivre la lutte pour la résidence pour toutes et tous : migrants, personnes sans-abri et occupants par nécessité. Cela signifie avoir accès à des droits fondamentaux tels que la santé, l’école et l’accès aux services publics que sont l’électricité et le gaz.

La délégation « Personne n’est illégal », invitée par le chef de cabinet du maire pour expliquer le contenu du rassemblement pour la résidence organisé aujourd’hui, a été physiquement agressée par un groupe d’au moins 20 militants néo-fascistes de CasaPound, étonnamment présents dans le même couloir.

Deux membres de la délégation ont été sérieusement frappés et un de plus de 60 ans a dû aller aux Urgences.

Une provocation d’une gravité inouïe réalisée pour détourner l’attention de la question de la résidence, en transformant une journée de mobilisation sur un droit fondamental qui touche des milliers de personnes en une simple affaire d’ordre public, gérée d’une manière superficielle pour ne pas dire instrumentale.

La place métisse, composée d’enfants, de familles, de jeunes et de demandeurs d’asile, a résisté à l’agression réitérant avec détermination que, à Milan, il n’y a pas de place pour la haine et l’intolérance exprimées par les fascistes et racistes de toutes sortes.

« Personne n’est illégal » continuera avec encore plus de force sa campagne contre le racisme pour les droits et l’inclusion sociale, avec la conviction que la lutte pour la résidence est encore plus nécessaire pour les milliers d’italiens exclus et de migrants.

Personne n’est illégal !




Mots-clés

Extrême-droite   /    Immigration   /    Monde