^

Politique

Le ridicule ne tue pas...

Mis à pied, mais payé ! Benalla a touché l’intégralité de son salaire du mois de mai

C'est le chef de cabinet de Manu en personne qui a révélé l'incroyable information, ce 25 juillet. Malgré la mise à pied de 15 jours au mois de mai d'Alexandre Benalla, ce dernier a pu, en toute quiétude, toucher l'intégralité de son salaire !

« Monsieur Benalla a touché pour le mois de mai son salaire intégral. Les 15 jours de suspension feront l’objet d’une retenue sur les droits à congés qu’il avait en reliquat au titre de l’année 2017. Il a de très nombreux jours de congés auxquels il a droit au titre de l’année 2017 et dans son solde avant licenciement, ces congés ne seront pas payés. » C’est par ces mots que Patrick Strzoda, directeur de cabinet de Manu, a révélé cette invraisemblable information, lors de son audition devant les sénateurs, ce 25 juillet. Ainsi, la mise à pied d’Alexandre Benalla n’a pas empêché ce dernier de toucher l’intégralité de son salaire mensuel de 7 000€ !

Visiblement, la « clémence » des sanctions lorsque l’on est un intime du président de la République semble avoir été sous-évaluée. Une hérésie lorsque l’on sait qu’un travailleur quel qu’il soit, lorsqu’il est mis-à-pied ou licencié, ne perçoit bien évidemment pas son salaire en intégralité ! Cette nouvelle révélation, directement par le chef de cabinet de Manu, a de quoi surprendre. Sans doute l’exécutif a-t-il songé qu’il était plus sage de divulguer lui même cette information, et d’éviter une fuite dévastatrice. Toutefois, ce nouveau rebondissement n’est pas sans conséquence, et illustre à sa manière l’épuisement prématuré du manuisme.




Mots-clés

Affaire Benalla   /    Politique