^

Politique

8000 personnes dans la rue

Montpellier. Presque autant en manif qu’en 2016 !

Belle surprise sous un grand soleil, ce matin, à Montpellier. 8000 personnes, d'après les organisateurs, entre le Peyrou et la Place de La Comédie. Presque autant que le 31 mars 2016, lors de la mobilisation contre la Loi El Khomri.

Avec 8000 personnes qui ont défilé du Peyrou à la Comédie en passant par le boulevard du Jeu de Paume et la gare, il y a avait beaucoup de monde, ce matin, à Montpellier, où sont également arrivés de nombreux bus affrétés par les UL de l’Hérault.

Avec 20% de grévistes à la TAM, le resto U et la cafétéria Vert-Bois fermés sur le campus de l’Université Paul-Valéry, une très forte présence cégétiste, bien entendu, avec les drapeaux des UL de Sète, Béziers, Agde, Lunel, des chasubles syndicales de l’énergie et de la santé (CGT et Sud), de la SNCF, les enseignants du Snes-FSU, Sud et de la CGT Educ’action, mais également la présence de FO : la manifestation était très réussie, à Montpellier, alors que la préfecture ne tablait que sur une mobilisation à la baisse.

Comme dans nombre de villes de région, les grévistes ont été bien plus nombreux que prévus. La sortie de Macron sur les « fainéants » a fini par donner un beau coup de fouet à la mobilisation.

Avec autant de manifestants dans la rue, à Montpellier, en cette rentrée, et alors que, localement, les jeunes, les facs et les lycées ne sont pas encore entrés dans la danse, tout cela laisse présager une montée en puissance pour la prochaine mobilisation, le 21. Une mobilisation à construire, mais pour laquelle il y a déjà de bonnes fondations.

[Crédit Photos // DT-RP]




Mots-clés

Solidaires   /    Loi travail 2   /    FSU   /    Montpellier   /    FO   /    CGT   /    Politique