^

Notre classe

Répression syndicale

Muriel Pénicaud autorise le licenciement de Gaël Quirante : tous devant le ministère lundi 19h !

Muriel Pénicaud a décidé de ne pas suivre l'avis de l'inspection du travail et le rapport de la contre-enquête qui reconnaît une discrimination syndicale, et d'autoriser le licenciement de Gaël Quirante, syndicaliste à la Poste du 92. Un rassemblement est appelé ce lundi 26 mars à 19h devant le ministère du travail : soyons nombreuses et nombreux pour dénoncer cette répression anti-syndicale inadmissible !

Il s’agit bien d’une décision politique qui tourne le dos au droit du travail !
Décision prise le 20 mars, fin du délai légal pour autoriser le licenciement, et recommandé posté le 22 mars... On est vraiment en colère !
Important, pour rappel, ce n’est pas parce que la ministre autorise le licenciement se Gaël que la direction de la Poste est obligé de le virer. A l’heure qu’il est, Gaël n’est pas encore licencié.

Nous ne laisserons pas passer... Soyons nombreuses et nombreux devant le ministère !

Rendez-vous lundi 26 mars à 19h devant le ministère du travail, 127 Rue de Grenelle, 75007 Paris, métro Varenne.

Evènement Facebook.




Mots-clés

La Poste   /    Répression   /    Notre classe