^

Jeunesse

La mobilisation étudiante reprend avec la rentrée

Nanterre contre la sélection : 1 500 étudiants en assemblée générale et reconduction du blocage !

Alors que les vacances se terminent, la réouverture des facultés est marquée comme à Nanterre par la reprise de la mobilisation contre la loi ORE. Ce matin les étudiants de Nanterre mobilisés depuis plusieurs semaines contre la sélection avaient organisés une assemblée générale qui a réuni environ 1 500 personnes.

Les deux dernières semaines ont été marquées par l’offensive du gouvernement contre les universités mobilisées contre la sélection : interventions policières, évacuations, fermetures administratives des facs. Le 9 avril dernier, la faculté de Nanterre était évacuée violemment (avec plusieurs interpellations et procès à la clé) par les CRS alors que les étudiants voulaient occupé un bâtiment. Un épisode de répression qui a mobilisé les étudiants de Nanterre. Depuis, les assemblées générales dépassent le millier d’étudiants et la fac a été occupée.

Les vacances étaient une source d’inquiétude pour les étudiants opposés à la loi ORE qui devaient continuer à tenir la fac et à mobiliser les étudiants. Actions avec les cheminots ou encore journée du 1er mai, les étudiants de Nanterre n’ont rien arrêter du combat contre Vidal et son plan de sabre contre la jeunesse. Ils préparaient également leur assemblée générale du 2 mai, jour de réouverture de la fac.

Ce matin, ils se sont d’abord réunis devant le bâtiment B dans lequel devait se tenir initialement l’AG. Mais fermeture par l’administration oblige, les étudiants se sont rabattus sur le bâtiment G où ils ont tenu leur assemblée générale contre la loi ORE. Une assemblée générale qui a été une réussite, réunissant 1 500 étudiants, soit un chiffre comparable à ceux précédents les vacances. Le blocage de l’université a été reconduit par la grande majorité des présents : 1441 étudiants ont voté pour contre seulement 351 contre.

Cet après-midi, ce sera au tour des personnels de se réunir en AG. Puis une partie des étudiants mobilisés se rendra au rassemblement organisés devant le commissariat du 15ème (250 rue Vaugirard) où sont retenus plusieurs jeunes, interpellés lors de la manifestation du 1er mai, qui a été très réprimée un peu partout en France.




Mots-clés

Plan Etudiants   /    mouvement étudiant   /    Sélection à l’université   /    Paris   /    Université   /    Jeunesse