Politique

Communiqué du NPA

Non à l’exécution du mandat d’arrêt européen, Emilie Martin doit pouvoir continuer à militer au sein d’Herrira !

Publié le 10 octobre 2016

Article source

Emilie Martin, militante de Herrira (organisation de soutien aux prisonniers politiques basques) a été notifié le 6 octobre dernier d’un Mandat d’Arrêt Européen (MAE). L’Etat espagnol demande son extradition pour être jugée à Madrid. Pour le moment il ne s’agit que d’une notification faite par le procureur général. Le MAE sera examiné le 11 octobre à Pau. Mais on semble lui reprocher son activité militante dans cette organisation de défense des prisonniers. Pourtant Herrira est une organisation légale en France.

Nous exigeons la non exécution du mandat d’arrêt européen. Emilie Martin doit pouvoir continuer à militer au sein d’Herrira. Elle ne doit plus être inquiétée.

Le NPA réaffirme qu’il n’y aura pas de solution à la question basque sans passer par le droit à l’autodétermination. Nous appelons à la manifestation du 10 octobre à Bayonne à 18h30 devant la sous-préfecture pour soutenir Emilie.

Le NPA fera tout son possible pour participer activement à tous les cadres unitaires, en pays basque comme à Paris, qui permettent de s’opposer au MAE et exige la liberté de militer pour Emilie et toutes les militantes et militants de la cause basque.

Montreuil, le 10 octobre 2016