^

Notre classe

Vu sur le site du NPA

PSA : Bas les pattes devant les militants syndicaux

Nous nous sommes retrouvés à près de 200 devant la Cour d’appel de Versailles à l’appel du syndicat CGT de PSA Poissy et du Collectif de défense des libertés syndicales et ouvrières pour soutenir Farid Borsali, secrétaire de la CGT, en appel de la décision du tribunal correctionnel de Versailles à six mois de prison avec sursis et 2 600 euros d’amende. Il était accusé d’avoir commis des violences sur un cadre lors d’une bousculade en septembre dernier durant la campagne des élections professionnelles.

Source : Site du NPA

Une importante délégation de cheminots de Versailles et du secteur de Montparnasse, des représentants des sites PSA de Borny, Saint Ouen, Sochaux, Trémery, La Garenne, des postiers du 92 en grève contre le licenciement de Gaël Quirante et les restructurations, des syndicalistes de Renault, Guyancourt, Lardy, Flins et des membres de la fédération CGT de la métallurgie. Après la dénonciation de la politique sociale et de la répression de PSA par Farid et JP Mercier, DSC CGT de PSAl’avocate Marie-Laure Dufresne-Castets, plusieurs interventions de soutien se sont succédées. Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, Gérard Filoche, Pierre Laurent, Éric Coquerel, Nathalie Arthaud et notre camarade Philippe Poutou.Le président de la Cour d’Appel à reporté l’audience au 19 décembre.




Mots-clés

PSA   /    Répression   /    Notre classe