Notre classe

Une entreprise en crise ???

PSA voit ses ventes mondiales augmenter de 10,6% ; où est la crise justifiant les 2000 suppressions d’emplois ?

Publié le 27 octobre 2016

Charles Tired

Les chiffres du troisième trimestre de l’activité du groupe PSA Peugeot-Citroën sont tombés. Et ils sont loin d’être catastrophiques. 10,6% d’augmentation de ses ventes mondiales : où est donc la crise qu’ils prétendent subir pour justifier les 2000 suppressions de poste ?

Alors que les salariés du groupe PSA ont subi dernièrement deux accords de compétitivité qui ont durement attaqué leurs conditions de travail, à savoir le NCS et NEC, le groupe PSA avait annoncé en CCE extraordinaire le 17 octobre dernierla suppression de 2133 emplois en France répartis sur plusieurs usines. En moins de quatre ans, ce sont 17 000 emplois qui ont été supprimés par le groupe. Ces nouvelles suppressions devraient se faire sous la forme de « départs volontaires » et de pré-retraites, mais le manque de volontaires pour ce genre de dispositif va sûrement pousser la direction à faire de simples licenciements.

Pour assurer cette politique et empêcher toute réaction des salariés, le groupe a entrepris une forte politique répressive, notamment envers les syndicalistes combatifs, à Mulhouse comme à Poissy et Valenciennes. Parallèlement, il continue ses humiliations quotidiennes envers les travailleurs, comme dernièrement avec une jeune femme qui a du aménager ses conditions de travail du fait d’une fausse couche.

Les chiffres du troisième trimestre viennent confirmer ce que l’on savait déjà : le groupe PSA est en pleine forme, et ces licenciements ne sont rien d’autre que des moyens pour les actionnaires (dont l’Etat, qui détient 14% du capital) de faire plus de profits. Et les chiffres sont éloquents : 2,4 milliards d’euros de profits en 18 mois et une progression des ventes de 10,6%. Bien loin d’être dans une situation de crise, le groupe PSA se porte très bien ! Mobilisons-nous pour l’abandon du nouveau plan de licenciement !

partager

Mots-clés PSA