^

Société

Où est la violence ?

Pamela Anderson défend les Gilets jaunes face à la « violence structurelle des élites »

Dans une série de tweets l’ex-actrice évoque la situation en France en prenant clairement partie pour les Gilets Jaunes et en dénonçant les inégalités et la violence des élites.

Hier, l’ex-actrice, connue notamment pour son rôle dans Alerte à Malibu, en a surpris plus d’un en parlant de la situation en France sur Twitter, après que les images de la répression policière et des affrontements de samedi aient fait le tour du monde.

Ses messages contrecarrent la campagne menée par le gouvernement et la presse pour présenter le mouvement Gilet Jaune comme violent. Ainsi, dans un premier tweet elle déclare : « je méprise la violence… mais qu’est-ce que la violence de tous ces gens et les voitures de luxe brûlées comparée à la violence structurelle de l’élite française - et mondiale ? ».

Mais elle ne s’arrête pas là et note que : « plutôt que d’être hypnotisés par les images de feux, on doit se poser la question d’où cela vient-il ? ». Et de répondre elle-même : « cela vient de l’augmentation des tensions entre l’élite des métropoles et la population pauvre des campagnes, entre les politiques représentées par Macron et les 99% qui en ont marre des inégalités, non seulement en France mais à travers le monde ».

Sa série de tweets se termine par une interrogation sur la capacité des « progressistes » en France et dans le monde à utiliser cette énergie pour construire des sociétés plus égalitaires.

Le grand mérite de ces quelques mots d’Anderson est d’inviter à des réflexions très pertinentes sur la violence. A l’inverse de la presse aux ordres des puissants et du gouvernement, elle renverse la question et nous invite à réfléchir sur cette violence structurelle des élites, silencieuse mais brutale, qui frappe au quotidien chaque fois qu’un salarié perd son emploi, chaque fois qu’un enfant des classes populaires ne peut pas suivre des études, chaque jour où une famille ne peut pas payer ses factures, n’a pas accès à des services publics.

Ces réflexions de Pamela Anderson démontrent à leur façon que le mouvement des Gilets Jaunes est en train d’avoir un impact qui va bien au-delà de la France. Si l’ex-actrice est en train d’observer l’évolution d’une France en pleine ébullition, c’est le cas également pour les patrons et les dirigeants internationaux, mais surtout pour les exploités et opprimés à travers la planète. Comme Anderson le note dans l’un de ses messages, des millions de personnes dans ce monde en ont assez des inégalités, des humiliations et veulent vivre dans une société plus égalitaire. On peut espérer que le mouvement des gilets jaunes leur donnent des idées et fasse des émules à l’international, comme c’est déjà le cas en Belgique, en Bulgarie ou aux Pays-Bas.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Société