^

Politique

Direct. Violences policières

Paris. Hommage à Rémi Fraisse : "Dans le métro, des manifestant.e.s sont matraqué.e.s, leur sang recouvrant les murs du quai"

Il y a 3 ans, Cazeneuve et ses flics assassinaient Rémi Fraisse. A République, un rassemblement était organisé en sa mémoire. Suite à une manifestation sauvage, des manifestants ont été matraqués au visage, leur sang recouvrant les murs du quai. Nous relayons les photos publiées par LaMeute.

© LaMeute - Graine sur des photos de Smoke

[ARME AU POING ET GUEULES EN SANG]
Ce soir, à République, un rassemblement était organisé en mémoire de Rémi Fraisse, tué à Sivens par des gendarmes en 2014. Au bout d’une heure, les personnes rassemblées décident de partir en manifestation sauvage (un compte-rendu de cette action sera publié demain à 14h).
En arrivant à Ménilmontant, poursuivi.e.s par la police, les manifestant.e.s choisissent de se disperser. Un groupe de policiers est pris à partie, et l’un des policiers, réfugiés dans un KFC, a sorti son arme en la pointant sur la foule et en tapant le carreau avec le canon.
Dans le métro, des manifestant.e.s sont matraqué.e.s au visage, leur sang recouvrant les murs du quai.
On dénombre au minimum, selon nos informations, 6 arrestations, et sûrement un.e blessé.e grave [EDIT : selon une source au moins 11 interpellations, au minimum 3 blessé.e.s et 1 malaise].

Lien vers l’article au triste anniversaire des 3 ans de la mort de Rémi Fraisse.




Mots-clés

Violences policières   /    Répression   /    Politique