^

Notre classe

Avec les cheminots

Paris. Manifestation de convergence contre la sélection et son monde

Une manifestation appelée par l'intersyndicale de l'éducation du secondaire et du supérieur (SNES, FSU, CGT Ferc' Sup, Sud Education) a été rejointe par les étudiants des différentes facs parisiennes. Les cheminots et les postiers en lutte sont à leur côté. Actuellement, 5 000 personnes défilent dans le 7ème arrondissement.

A Jussieu Paris 6, ce matin, un blocage a été tenté par 70 étudiants. Les vigiles et les forces de police ont été particulièrement agressifs et ont ouvert une entrée non sécurisée pour empêcher le blocage. Très déterminés, les étudiants de Jussieu et des personnels mobilisés sont partis chercher les autres facs mobilisés, Paris 3, l’ENS occupée dans une manifestation improvisée dans le quartier latin pour rejoindre Montparnasse, point de départ de la manif’.

Dans une quinzaine de lycées parisiens, des tentatives de blocage : au lycée Charlemagne, la BAC et les CRS étaient là des 5 heures du matin pour casser la mobilisation. Devant l’école militaire, les cheminots de Châtillon et gare du nord allument des fumigènes pour signifier leur jonction au mouvement. De plus, malgré les manœuvres du SNES, qui appelle deux jours après les vacances pour faire en sorte que l’Education ne soit pas mobilisée, la colère contre Parcoursup et la réforme du lycée est intacte. A mesure que le cortège avance, il se gonfle et la convergence se créer au pied de la tour Eiffel.




Mots-clés

mouvement étudiant   /    Cheminot-e-s   /    Education   /    La Poste   /    Notre classe