^

Politique

Plus de 10 personnes

Paris : « On est quoi, pas plus d’une cinquantaine ? » « 12 à tout casser », la blague des Gilets jaunes par milliers

Selon les médias, 1000, puis 1200 personnes, puis 3000 manifestants tout au plus à Paris. Pour changer les médias relayent une nouvelle fois le chiffre de la préfecture de Police. Pourtant comme en témoigne les manifestants présents sur place, les chiffres tournent largement sur plus de 10 000 Gilets jaunes qui défilent en ce moment même à Paris. Les manifestants se trouvent devant les Galeries Lafayette, dans le 8ème arrondissement.

Crédits photos : @NicolasP

Cette journée du samedi, journée du 9ème acte des Gilets jaunes, a été marquée par une forte explosion qui s’est produite dans une boulangerie dans le 9e arrondissement de Paris. L’explosion a causé la mort de 4 personnes, dont deux pompiers, blessant une trentaine de personnes. Plusieurs vitrines alentours ont été soufflés ce qui montre la puissance de l’explosion. Nos pensées vont aux victimes et à leur famille.

S’il est évident que cet événement a toute sa place dans l’actualité, on observe cependant que BFM-TV comme les grands médias, dans leur une, en profitent pour mettre l’accent sur ce nouveau drame pour invisibiliser, mais surtout réduire le nombre de manifestants, pour cette nouvelle journée de mobilisation des Gilets jaunes. Ce traitement médiatique qui vise à relayer les chiffres de la préfecture de police sans émettre le moindre doute permet au gouvernement de minimiser le nombre de manifestants et derrière la colère et une mobilisation qui ne cesse de croitre depuis l’acte 8. Nous relayons ci-dessous une vidéo courte et accéléré permettant de voir la taille du cortège.

Ainsi, malgré les pressions à ne pas manifester de Castaner, le dispositif encore une fois militaires mis en place par le gouvernement, l’ActeIX est sur de bons rails. Des cortèges extrêmement massifs, avec plus de 10 000 Gilets jaunes, selon les manifestants, comme les vidéos, se sont lancée à partir de Bercy pour se diriger vers le centre de Paris avec comme objectif les Champs Elysées dont les rues sont barrées. Dans une ambiance combative avec aux cris de « Libérez Christophe, Benalla en prison » et l’habituel « Macron démission », la combativité est toujours présente. La dénonciation des violences policières est au cœur de la manifestation avec un parallèle toujours plus fort entre le deux poids deux mesures, entre Dettinger et Benalla.

« Surtout rentrez pas chez vous », explique une manifestante. La mobilisation en hausse et le rebond lors de l’acte 8 semble redonner confiance. De sorte même que de nombreux manifestants rejoignent la mobilisation des Gilets jaunes pour la première fois. A noter, de nombreux secteurs de la santé présents, comme les stylos rouges, des cheminots de l’inter-gare, des postiers ou encore la fanfare invisible. Des drapeaux du NPA étaient aussi présents, comme l’ont fait remarqué à multiples reprises les grands médias.

Quoiqu’en pense le gouvernement, les Gilets jaunes sont toujours aussi déterminés. Et ce ne sont pas ses déclarations sur le « sens de l’effort » qui vont arranger les choses. Et comme l’exprime la grande majorité des Gilets jaunes interviewés, le « Grand débat » organisé par Macron, personne n’y croit. Notre direct sur Paris.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Emmanuel Macron   /    Politique