Société

Témoignage

« Peau noire, masques blancs ». Que vend-on dans une boutique de produits de beauté « Afro » ?

Publié le 2 août 2016

Philippe Alcoy

« Produits exotiques ». Il n’est pas rare de voir cette inscription sur la devanture de certains magasins. En général, il s’agit de produits alimentaires. Mais il existe aussi des produits de soin « exotiques » ou autrement dit pour les « gens exotiques ». Je suis entré dans un de ces magasins, une boutique qui vend des produits de beauté « afro ». Mais ce n’est pas avec ces fameux « produits » que je suis sorti : c’est avec un profond sentiment d’oppression.

En effet, on pourrait penser que ces endroits sont faits « pour nous », nous, les « afro ». Que nos caractéristiques physiques naturelles y seraient valorisées. Or, en dehors de quelques crèmes et produits pour entretenir des cheveux bouclés, l’écrasante majorité des produits vendus sont pour se lisser les cheveux ou pour se mettre des extensions de cheveux lisses pour la plupart.

En réalité il s’agit d’un endroit qui vend des produits pour s’approcher des standards de la beauté des personnes blanches. Une violence terrible. Car elle implique pour les Noirs (et les non-Blancs en général) de nier ce qu’ils et elles sont ; essayer d’atteindre un soi-disant idéal de beauté qui est en réalité inatteignable.

Et il n’est pas inutile de préciser que tous ces produits sont destinés aux femmes noires (a-t-on déjà vu des hommes prendre soin des cheveux ? À la limite ils se rasent la tête). Car si les caractéristiques physiques des Noirs en général sont dénigrées, c’est principalement la beauté des femmes noires qui est niée. Racisme et patriarcat, une fois de plus main dans la main.

Mais Noirs, nous sommes beaux et belles. Et nous nous battrons contre les discriminations, le racisme, pour construire une société merveilleuse, plein de beauté, avec toute la diversité de l’humanité. Une société débarrassée de toute oppression et exploitation.

partager

Mots-clés