Politique

Contre l’acharnement dans les prisons

Philippe Poutou, solidaire des prisonnier-e-s basques malades

Publié le 24 novembre 2016

Notre camarade candidat est venu le samedi 19 novembre à Bayonne participer à la manifestation organisée par Bagoaz en faveur des prisonniers basques malades, en particulier pour Ibon Fernandez Iradi dont le dossier de demande de libération conditionnelle sera présenté jeudi 24 novembre devant les juges.

Article issu du site du NPA

Avant la manif, accompagné de trois camarades, il a rencontré des militantEs de diverses organisations locales pour des discussions et échanges cordiaux sur les problématiques du Pays basque. Ainsi Émilie Martin de Bagoaz, avec qui il a échangé sur le mandat d’arrêt européen qui avait été délivré contre elle par l’État espagnol, mais refusé par l’État français, et sur la situation des prisonnierEs basques, entre autres sur les dossiers de ceux qui sont gravement malades. Ainsi Enaut Aramendi de LAB avec qui ont été abordé les élections TPE et l’action de la Confédération CGT contre eux et contre le STC, les actions envisagées par LAB pour essayer de réussir l’unité syndicale au Pays basque dans les luttes dans la rue et dans certaines institutions locales. Ainsi Menane d’Euskal Herria Bai, coalition qui regroupe plusieurs organisations politiques basques, avec qui a été abordée la question des signatures des maires du Pays basque, plusieurs faisant partie d’EHBai, la question du salaire unique, Menane souhaitant connaître notre position sur ce sujet.

Philippe a ensuite rencontré les militantEs de notre comité pour un échange cordial et fraternel sur notre militantisme et notre fonctionnement, sur la campagne de recherche de signatures pour 2017 (entre autres). Et lors de la manifestation, Philippe a rencontré d’autres militantEs, de Sortu, de l’Oip, d’EÉLV…

Une journée chaleureuse, bien remplie, riche, très satisfaisante et fourmillante d’idées, mais bien trop courte.